Conférence du Tourisme à Jérusalem
Rechercher

Conférence du Tourisme à Jérusalem

Le ministre du Tourisme a souligné qu'Israël était au cœur d'une "révolution" de l’industrie du tourisme

Conférence du tourisme à Jérusalem (Crédit : autorisation)
Conférence du tourisme à Jérusalem (Crédit : autorisation)

Opportunités commerciales, subventions pour construire des hôtels, la rationalisation de la planification et du processus de construction, telles étaient certaines des problématiques discutées à la conférence du 21 septembre, la première en son genre, organisée par le ministre du Tourisme.

La conférence s’inscrivait dans le cadre de la loi Planification et Construction portée par le ministre du Tourisme, Yariv Levin, et qui est maintenant entrée en vigueur.

La conférence portait sur les implications et l’importance de la rationalisation des procédés de planification pour les hôtels, qui ne sont pas définis comme faisant partie des infrastructures nationales. Les participants de la conférence ont entendu les opportunités de recevoir 20 % supplémentaires de droit de construction pour des unités résidentielles dans les hôtels. Ce procédé augmentera la viabilité financière, réduira les risques pour les entrepreneurs, augmentera les sources de financement et réduira la période initiale de retour.

« L’important retour des entrepreneurs, hôteliers, avocat à la conférence d’aujourd’hui témoigne de la révolution que l’industrie du tourisme a expérimenté ces derniers mois. La loi Hôtels et les subventions que le ministère du Tourisme offre pour encourager la construction d’hôtels, avec un accent mis sur les hôtels à petit budget, entraîneront une augmentation dans l’approvisionnement des chambres d’hôtels, la mise en place d’hôtels à bas prix, et une amélioration du tourisme en Israël ainsi qu’une réduction du coût des vacances aussi bien pour les touristes que pour les Israéliens. Je crois qu’il y a une réelle opportunité ici. C’est mon intention de rencontrer, dans un futur proche, les leaders des banques pour qu’ils rejoignent ce projet », a déclaré Levin.

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a accueilli l’initiative de cette conférence et a souligné que « Jérusalem est même un meilleur label qu’Israël. » Il a ajouté que le tourisme est le meilleur moteur pour la croissance économique d’Israël, se référant du nombre d’employés.

Nir Barkat a également indiqué comment la municipalité de Jérusalem avait réuni la culture et le tourisme, les deux se nourrissant l’un l’autre avec un groupement d’entreprises qui se rassemblent pendant des événement tels que le Festival des Lumières et le marathon de Jérusalem.

Yariv Levin, ministre du Tourisme, et Nir Barkat, maire de Jérusalem - Conférence du tourisme à Jérusalem (Crédit : autorisation)
Yariv Levin, ministre du Tourisme, et Nir Barkat, maire de Jérusalem – Conférence du tourisme à Jérusalem (Crédit : autorisation)

Le directeur général du ministère du Tourisme, Amir Halevi, a invité les entrepreneurs à rencontrer les professionnels au ministère afin de recevoir l’assistance nécessaire. Halevi a ajouté que le ministère allait promouvoir des attractions uniques israéliennes ainsi que des produits, du désert notamment, pour attirer les touristes européens qui recherchent des destinations hivernales, ce qui deviendra bientôt plus accessible avec l’ouverture planifiée pour 2017 du nouvel aéroport de Timna qui est en construction.

Conférence du tourisme à Jérusalem (Crédit : autorisation)
Conférence du tourisme à Jérusalem (Crédit : autorisation)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...