Corbyn accusé de comparer Israël et l’Etat islamique
Rechercher

Corbyn accusé de comparer Israël et l’Etat islamique

Le chef du Labour a rejeté ces accusations ; un conseiller du Labour demande sa démission

Le dirigeant du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn avec des ouvriers métallurgistes après une manifestation à Londres, le 25 mai 2016. (Crédit : AFP/Leon Neal)
Le dirigeant du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn avec des ouvriers métallurgistes après une manifestation à Londres, le 25 mai 2016. (Crédit : AFP/Leon Neal)

Le dirigeant du Labour britannique Jeremy Corbyn a été critiqué pour ce que ses détracteurs pensent être une comparaison entre Israël et l’Etat islamique.

Corbyn a répondu aux conclusions de l’enquête du parti sur l’antisémitisme, qui dit que bien qu’il existe une « atmosphère occasionnellement toxique » au Labour, le parti n’est pas envahi par un quelconque racisme.

« Nos amis juifs ne sont pas plus responsables des actes d’Israël ou du gouvernement [du Premier ministre Benjamin] Netanyahu que nos amis musulmans ne le sont de l’Etat islamique ou des diverses organisations », a déclaré Corbyn.

Il a rejeté les accusations de parallèle entre les deux, disant « bien sûr que non ».

Le conseiller du Labour Sam Stopp, qui représente le district londonien de Wembley, a appelé Corbyn à démissionner après cette remarque.

https://twitter.com/CllrStopp/status/748467379106086912

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...