Coronavirus : 15 Israéliens contaminés, des élèves en quarantaine
Rechercher

Coronavirus : 15 Israéliens contaminés, des élèves en quarantaine

Des élèves de 2 écoles sont en isolement ; l'un des patients revient d'Italie, les deux autres sont passés par le magasin de jouets Or Yehuda où des employés étaient contaminés

Des employés désinfectent un magasin à Or Yehuda après qu'un employé, revenu d'Italie, a été testé positif au coronavirus, le 28 février 2020. (Crédit : Flash90)
Des employés désinfectent un magasin à Or Yehuda après qu'un employé, revenu d'Italie, a été testé positif au coronavirus, le 28 février 2020. (Crédit : Flash90)

Le ministère de la Santé a annoncé mardi soir trois nouveaux cas de coronavirus, ce qui fait grimper le nombre d’Israéliens contaminés à 15.

Les médias israéliens ont rapporté que l’une des personnes contaminées était un élève de troisième du lycée Brenner, dans le centre du pays. Il a été en contact avec l’Israélien atteint de coronavirus à son retour d’Italie.

L’école a annoncé que les cours étaient annulés pour cette classe mercredi, et que toute personne ayant été en contact avec l’élève doivent se confiner.

De plus, un vice-directeur et un enseignant d’une école primaire de Kiryat Ono, ont été testés positifs au virus. Les élèves de l’enseignant de CM2 ont également été placés en quarantaine.

Sur ces trois nouveaux cas, l’un est récemment revenu d’Italie, où l’épidémie se manifeste fortement et les deux autres ont passé du temps dans un magasin de jouets où l’un des employés était infecté.

Le voyageur israélien revenu d’Italie le 29 février est en quarantaine, chez lui.

Le ministère a déclaré qu’il publierait bientôt les détails de l’enquête épidémiologique sur le vol dans lequel il a voyagé et sur les lieux où il s’est rendu après son retour en Israël.

Des employés désinfectent un magasin à Or Yehuda après qu’un employé, revenu d’Italie, a été testé positif au coronavirus, le 28 février 2020 (Crédit : Flash90)

L’un des deux autres travaillait au magasin de jouets Pirate HaAdom à Or Yehuda, où deux autres travailleurs ont été diagnostiqués avec le virus après le retour de l’un d’entre eux d’Italie la semaine dernière.

La troisième personne est un client qui a passé plus de 15 minutes dans le magasin, a déclaré le ministère.

« Les patients sont en quarantaine », a déclaré le ministère dans un communiqué, ajoutant qu’ils ne souffraient que de symptômes légers.

Israël a pris d’importantes initiatives pour empêcher le développement d’une épidémie, interdisant l’entrée aux étrangers s’étant trouvés en Chine, à Hong Kong, à Macao, en Thaïlande, à Singapour, en Corée du sud, au Japon et en Italie dans les quatorze jours précédant leur arrivée. Tous les Israéliens s’étant rendus dans ces régions du monde ont également l’obligation de se mettre en quarantaine pendant 14 jours.

Dans une déclaration inédite faite mercredi dernier, le ministère de la Santé a vivement recommandé aux Israéliens de sérieusement réfléchir avant de décider de partir à l’étranger.

Des gens se couvrent le visage à l’aéroport international Ben Gurion par crainte du coronavirus, le 2 février 2020. (Avshalom Shoshani/Flash90)

Israël est le premier pays à émettre une telle recommandation à ses citoyens en raison de cette épidémie qui est apparue en Chine au mois de décembre et qui a depuis infecté 88 000 personnes dans le monde et fait
3 000 morts, presque tous en Chine.

Le ministère de la Santé a été critiqué pour ses mesures extrêmes, certains disant qu’il faisait peur aux gens de manière non-nécessaire et qu’il causait d’importants dégâts économiques et diplomatiques au pays. Les responsables du ministère ont expliqué préférer adopter des mesures strictes maintenant plutôt que d’avoir à le regretter plus tard.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...