Coronavirus : Appel à la prière au mur Occidental pour les malades
Rechercher

Coronavirus : Appel à la prière au mur Occidental pour les malades

"La mission des Juifs est de prier pour le bien du monde entier", dit le grand-rabbin de Safed, aux côtés d'autres rabbins, alors que 1665 personnes sont déjà mortes de la maladie

Des milliers de personnes prient pour le pardon (Selichot), au mur Occidental dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 septembre 2019. (Crédit : Mendy Hechtman/Flash90)
Des milliers de personnes prient pour le pardon (Selichot), au mur Occidental dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 septembre 2019. (Crédit : Mendy Hechtman/Flash90)

L’éminent rabbin national-religieux Shmuel Eliyahu a appelé les Israéliens à le rejoindre au mur Occidental, dans l’après-midi de dimanche, pour un grand rassemblement religieux en faveur des malades touchés par le coronavirus.

Eliyahu, chef de l’association rabbinique communautaire et grand-rabbin de Safed, organise cette prière avec la branche israélienne de l’Orthodox Union, réseau de synagogues orthodoxes modernes américaines.

« En tant que fils du patriarche Abraham, nous avons une obligation envers tous ceux qui ont été créés à l’image de Dieu. La mission des Juifs est de prier pour le bien du monde entier », a-t-il écrit dans un communiqué appelant tout un chacun à se retrouver dimanche à 16 heures 30 sur le site du lieu saint de Jérusalem.

« Le fait que nos prières aient un impact immense nécessite que nous prions pour le bien et pour la paix dans le monde », a-t-il continué, se référant aux Juifs comme à la « lumière des nations ».

Le rabbin Shmuel Eliyahu pose pour une photo à son domicile de Jérusalem, le 23 juillet 2013. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

C’est une tradition, pour les Juifs, de se réunir pour des prières publiques dans des périodes de maladie, de sécheresse ou autres.

Le coronavirus s’est propagé dans plus de 24 pays et a entraîné des mesures de prévention drastiques de la part du gouvernement chinois, avec notamment une fermeture des villes hébergeant, à elles toutes, plus de 60 millions d’habitants.

Le bilan de l’épidémie en Chine s’élevait à 1 665 dimanche après la récente mort de 142 personnes, même si le nombre de nouveaux cas détectés a chuté pour la troisième journée consécutive.

Au Japon, le ministre de la Santé Katsunobu Kato a indiqué que 70 personnes supplémentaires étaient touchées par le coronavirus sur le bateau de croisière Diamond Princess, placé en quarantaine. Le navire compte 355 passagers à son bord.

Une équipe de télévision filme le Diamond Princess ancré au large du port de Yokohama à Yokohama, près de Tokyo, au Japon, le 4 février 2020 (Crédit : Eugene Hoshiko/AP)

Trois Israéliens se trouvent parmi les malades, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué. Il a ajouté que plusieurs autres ressortissants de l’Etat juif, qui se trouvent sur le navire, avaient été testés pour déterminer s’ils développaient le virus. Le ministre de la Santé Yaakov Litzman a indiqué qu’Israël allait envoyer un médecin pour aider à soigner les citoyens de l’Etat juif.

Lors de la réunion hebdomadaire de cabinet, Litzman a ajouté que « nous négocions avec les Japonais concernant le rapatriement de tous les autres Israéliens. Notre hypothèse de travail était que le coronavirus allait arriver et nous avons mené toutes les préparations nécessaires ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...