Coronavirus : Sharansky fait don de son Prix Genesis de 1 million $
Rechercher

Coronavirus : Sharansky fait don de son Prix Genesis de 1 million $

Une partie permettrait une aide immédiate aux personnes les plus touchées par l'épidémie ; d'autres subventions participeront à des avancées à plus long terme contre la maladie

Natan Sharansky, ancien président de l'Agence juive. (Crédit : Agence juive pour Israël/CC BY 2.0/Flickr)
Natan Sharansky, ancien président de l'Agence juive. (Crédit : Agence juive pour Israël/CC BY 2.0/Flickr)

La Genesis Prize Foundation (GPF) a annoncé lundi les noms des 15 bénéficiaires des subventions du Prix Genesis de cette année. La majorité du financement destiné aux subventions provient du Prix Genesis de 1 million $, qui a été décerné au célèbre militant des droits de l’homme Natan Sharansky en décembre dernier.

Sharansky a décidé de reverser ces fonds aux organisations qui luttent contre la pandémie de coronavirus, et qui soutiennent les personnes les plus affectées par cette pandémie, selon un communiqué publié lundi.

« Le choix de Natan Sharansky en tant que lauréat du Prix Genesis a coïncidé avec le début de la pire pandémie à laquelle l’humanité a été confrontée au cours des cent dernières années », a déclaré Stan Polovets, cofondateur et président de la Genesis Prize Foundation.

« Natan était convaincu que l’impact le plus positif qu’il pouvait engendrer en tant que lauréat du Prix Genesis consistait à faire don de l’intégralité de son prix de 1 million $ aux organisations qui combattent le coronavirus, et qui aident les individus les plus impactées par cet ennemi sournois et invisible. »

« De nombreuses personnes de bonne volonté à travers le monde ont généreusement versé des dons pour aider les organisations et les individus touchés par le COVID-19 ; je suis heureux d’avoir l’opportunité de contribuer à cet effort humanitaire », a déclaré Natan Sharansky.

« Au cours de la longue histoire du peuple juif, notre capacité à faire bloc en période de crise – en nous unissant et en nous entraidant – nous a donné la force de persévérer et d’affronter l’avenir avec espoir et confiance. C’est pourquoi je ne peux imaginer une meilleure manière d’utiliser les fonds du Prix Genesis que de financer ceux qui luttent contre l’épidémie de coronavirus, à la fois en Israël et partout dans le monde. »

Polovets, cofondateur de Genesis, a expliqué qu’une partie des subventions permettrait une assistance immédiate aux personnes les plus touchées ; d’autres subventions participeront à des avancées à plus long terme contre la maladie.

Le premier groupe inclut l’organisation israélienne 1221 Assistance for All – service de soutien d’urgence pour les résidents de Jérusalem : ALEH Negev, qui travaille aux côtés d’enfants souffrant de handicaps sévères ; Association of Rape Crisis Centers of Israel, qui apporte une réponse face à une augmentation de 40 % du nombre de cas de violence domestique ; Hillel and Moishe House, qui soutient les personnes âgées isolées en Europe et dans l’ex-Union soviétique.

Parmi les projets dont l’objectif s’inscrit à plus long terme figurent les subventions destinées au programme de recherche de l’Institut israélien Weizmann visant à développer un vaccin contre le coronavirus, ainsi qu’à deux universités américaines majeures : l’Université de Columbia et l’Université de New York (NYU). La subvention destinée au Centre médical Irving de l’Université de Columbia fournit des fonds permettant aux chercheurs de développer de nouveaux traitements, tandis que la subvention destinée à l’École d’ingénieurs Tandon de la NYU finance une compétition dédiée aux étudiants de premier et troisième cycle, visant à résoudre les défis d’ingénierie urgents soulevés par le coronavirus, notamment la création de matériel « zéro contact », tel que les portes et les systèmes de paiement.

« New York enregistre le nombre le plus élevé de cas de COVID-19 au monde ; la ville – et sa communauté juive – est profondément touchée. Les subventions en faveur de Columbia et de la NYU fournissent des ressources supplémentaires aux deux centres d’excellence scientifique de classe mondiale de New York – ville où est basée la Genesis Prize Foundation – à l’heure où ces centres s’efforcent d’aider la ville à sortir de la crise actuelle », a déclaré Polovets de la GPF.

Morris Kahn s’exprime sur la Douzième chaîne le 12 avril 2019 (Capture d’écran)

Morris Kahn, philanthrope israélien réputé ayant fourni des fonds supplémentaires en l’honneur de Natan Sharansky, a déclaré : « Nous ne nous battons pas seulement pour sauver la vie de ceux infectés par le COVID-19 ; la cruelle réalité menace la vie de nombreuses personnes, notamment les victimes de violence domestique ainsi que les personnes moins fortunées qui ont besoin d’une aide médicale. M. Sharansky est un exemple de ce que signifie croire véritablement en la vie et en sa générosité, et sa décision de soutenir ces organisations importantes s’inscrit au cœur des valeurs juives – faire preuve de compassion et contribuer à atténuer la souffrance d’autrui. »

Isaac Herzog, président de l’Agence juive, et président du Comité de sélection du Prix Genesis, a déclaré : « J’admire la décision de Natan consistant à faire don de son prix en cette période de profond besoin. La série de projets sélectionnés pour les subventions du Prix Genesis est à la fois stratégique et globale, et répond au besoin d’aide humanitaire immédiate, ainsi que de préparation face aux défis de demain. L’Agence juive est fière de s’associer à Natan et au Prix Genesis dans le cadre de ce programme philanthropique de 2020. »

Outre les quinze subventions, Genesis a également annoncé une compétition spéciale en l’honneur de Sharansky, qui récompensera les sociétés israéliennes œuvrant dans la lutte contre le COVID-19 et dans l’atténuation des dommages des pandémies futures. Start-Up Nation Central, ONG créée par le philanthrope Paul Singer, organisera la compétition en partenariat avec la GPF, afin de promouvoir l’innovation israélienne à l’échelle mondiale. La GPF et Start-Up Nation Central décerneront les prix aux sociétés israéliennes sélectionnées, soit qui ont apporté une contribution significative à l’effort de lutte contre le COVID-19, soit qui travaillent sur des technologies, traitements ou vaccins prometteurs offrant le potentiel d’apporter des avantages significatifs dans un avenir proche. Les vainqueurs de la compétition, qui aura lieu cet été, feront don des sommes gagnées en guise de prix aux associations caritatives de leur choix.

Le Prix Genesis annuel, surnommé de « Prix Nobel juif » par TIME Magazine, récompense les individus extraordinaires pour leurs accomplissements professionnels exceptionnels, leur contribution en faveur de l’humanité, et leur engagement en faveur des valeurs juives. Le célèbre leader et militant juif Natan Sharansky a été désigné en décembre 2019 en tant que 8e lauréat du Prix Genesis, en reconnaissance de son engagement de toute une vie en faveur des droits de l’homme, de la démocratie et de l’aide au peuple juif ainsi qu’à l’État d’Israël.

Lancé en 2013, le Prix est financé via une dotation permanente de 100 millions $ établie par la Genesis Prize Foundation.

Les anciens lauréats du Prix Genesis incluent l’ancien maire de la ville de New York Michael Bloomberg ; l’acteur, producteur et militant pour la paix Michael Douglas ; le violoniste virtuose et défenseur des individus ayant des besoins spéciaux Itzhak Perlman ; le sculpteur et défenseur des droits des réfugiés Sir Anish Kapoor ; l’actrice oscarisée et militante sociale Natalie Portman ; ainsi que le propriétaire des New England Patriots et fondateur de la fondation de premier plan de lutte contre l’antisémitisme Robert Kraft.

En 2018, la Genesis Prize Foundation a récompensé la juge de la Cour suprême des États-Unis Ruth Bader Ginsburg au travers de son prix inaugural Lifetime Achievement Award, pour sa contribution en faveur de la justice sociale et de l’égalité des droits.

Tous les lauréats ont choisi des causes qui sont importantes à leurs yeux, et les sommes gagnées en guise de prix en leur honneur ont été reversées à ces causes.

Parmi ces initiatives figurent le soutien à l’entrepreneuriat social fondé sur les valeurs juives, l’inclusion des familles mixtes dans la vie juive, l’amélioration de la vie des individus ayant des besoins spéciaux, la contribution pour atténuer la crise mondiale des réfugiés, la promotion de l’égalité des femmes, ainsi que le combat contre l’antisémitisme et les initiatives visant à délégitimer l’État d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...