Coup d’envoi à l’exportation du cannabis médical israélien
Rechercher

Coup d’envoi à l’exportation du cannabis médical israélien

Les responsables israéliens s'attendent à ce que l'industrie génère des centaines de millions de dollars de revenus

Une des serres de Breath de Life Pharma près de Beit Shemesh, où les producteurs attendent l'adoption d'une loi qui leur permettrait d'exporter du cannabis médical. (Autorisation)
Une des serres de Breath de Life Pharma près de Beit Shemesh, où les producteurs attendent l'adoption d'une loi qui leur permettrait d'exporter du cannabis médical. (Autorisation)

Israël a donné le feu vert à l’exportation de cannabis médical – une industrie qui, selon le pays, pourrait générer des centaines de millions de dollars de revenus, selon Reuters.

Un décret d’exportation libre des produits liés au cannabis médical a été signé mercredi par le ministre de l’Economie Eli Cohen.

Le cabinet avait approuvé cette exportation au mois de janvier 2019 mais avait exigé qu’une commission formée des ministères des Finances et de la Santé approuve par écrit les procédures mises en œuvre concernant l’étiquetage, les instructions et les dosages.

Les exportateurs devront se porter candidats auprès du ministère de la Santé et recevoir une licence d’exploitation.

Au moins huit entreprises cultivent du cannabis en Israël, et plusieurs autres sont impliquées dans la production, la commercialisation et la distribution. Plusieurs compagnies ont déjà suscité l’intérêt de clients à l’étranger.

L’Etat juif autorise l’utilisation du cannabis médical et a partiellement dépénalisé son usage récréatif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...