COVID-19 : Chezy Levy met en garde contre la possibilité d’un « bouclage total »
Rechercher

COVID-19 : Chezy Levy met en garde contre la possibilité d’un « bouclage total »

Selon le directeur du ministère de la Santé Chezy Levy, toutes les options sont à l'étude pour stopper la propagation du virus; des ministres qualifient Ronni Gamzu "d'incompétent”

Le directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levy, lors d'une conférence de presse à Jérusalem sur le coronavirus, le 13 juillet 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levy, lors d'une conférence de presse à Jérusalem sur le coronavirus, le 13 juillet 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le directeur général du ministère de la Santé a averti mardi que la réimposition de mesures de confinement strictes était envisagée pour réduire le taux actuel de nouveaux cas de coronavirus.

« Un bouclage partiel ou total est toujours possible », a déclaré Chezy Levy à la radio de l’armée.

Il a déclaré que les responsables examinaient toutes les options disponibles pour stopper la propagation du virus, y compris en ordonnant le confinement localisé des villes ayant un taux de contamination élevé.

« Le confinement est un outil qui peut réduire la morbidité ; d’autre part, le prix que nous paierons pour un confinement complet est clair pour nous tous », a-t-il reconnu.

Les propos de M. Levy ont été tenus le lendemain de la réunion du cabinet dit du coronavirus, qui s’est réuni pour discuter d’éventuels confinements et couvre-feu localisés pendant la nuit et les week-ends, mais qui n’a pris aucune nouvelle décision pour lutter contre la pandémie.

Un homme portant un masque facial passe à vélo devant des magasins de la Vieille Ville de Jérusalem, le 3 août 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

La réunion a permis aux ministres de discuter des différentes manières de faire baisser les taux de contamination, allant de l’encouragement au port du masque à un bouclage total du pays, « ce que nous essayons d’éviter », selon une déclaration du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Les menaces croissantes d’un nouveau confinement sont apparues quelques jours seulement après que les ministres se soient montrés prêts à annuler les fermetures obligatoires de magasins et de centres commerciaux au cours du week-end et après que Ronni Gamzu, le nouveau responsable de la lutte contre le coronavirus, a promis de mettre fin aux restrictions « illogiques » du gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...