Rechercher

COVID : Le port du masque en intérieur recommandé aux personnes à risque

Selon les chiffres du ministère, 3 731 nouvelles infections ont été enregistrées hier – le plus haut niveau depuis fin avril

Une femme portant un masque, dans le centre-ville de Jérusalem, le 16 mars 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Une femme portant un masque, dans le centre-ville de Jérusalem, le 16 mars 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

En raison de l’augmentation des cas de coronavirus, le ministère de la Santé a publié mardi une déclaration conseillant aux Israéliens considérés comme à risque de porter un masque dans les lieux

Notant que le port du masque à l’intérieur n’est plus nécessaire, sauf dans des circonstances limitées, le ministère a indiqué qu’il recommande toujours aux personnes présentant un risque accru de contracter le COVID-19 de porter un masque en intérieur.

« Nous sommes passés à un stade où nous vivons aux côtés du virus, mais le virus ne tient pas compte de notre désir de vivre à ses côtés », indique le communiqué.

Selon les chiffres du ministère, 3 731 nouvelles infections ont été enregistrées hier – le plus haut niveau depuis fin avril – et 17,7 % de cas supplémentaires ont été confirmés au cours de la semaine dernière, par rapport aux sept jours précédents.

La morbidité grave est également en hausse, avec 103 patients actuellement hospitalisés dans un état grave, bien que le nombre de nouveaux décès ait été plus faible au cours de la dernière semaine que la semaine passée.

De nombreux députés ont d’ailleurs été testés positifs, le dernier en date étant le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Bar-Lev.

« Je me sens bien et je vais continuer de travailler à domicile », a indiqué Bar-Lev sur Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...