Rechercher

COVID : Les Israéliens vont encore à l’étranger mais les réservations chutent

Avishay Cohen, de la firme Amadeus, a indiqué au site d'information Ynet que moins de 10 % des voyages des Israéliens avaient été annulés depuis l'annonce de l'apparition d'Omicron

Des voyageurs à l'aéroport Ben Gurion, le 31 octobre 2021. (Crédit : Nati Shohat/ Flash90)
Des voyageurs à l'aéroport Ben Gurion, le 31 octobre 2021. (Crédit : Nati Shohat/ Flash90)

Peu d’Israéliens renoncent à leurs projets de voyage après l’annonce des nouvelles règles de quarantaine pour les personnes entrant dans le pays – des directives qui entreront en vigueur dans quelques heures – alors que les responsables s’efforcent de contenir la circulation de l’inquiétant variant Omicron, a déclaré le responsable de la branche israélienne de l’entreprise de services de voyage Amadeus dans la journée de dimanche.

Avishay Cohen, de la firme Amadeus, a indiqué au site d’information Ynet que moins de 10 % des déplacements touristiques à l’étranger des Israéliens avaient été annulés depuis que les responsables sud-africains ont tiré la sonnette d’alarme suite à l’apparition de cette nouvelle souche de coronavirus, à la fin de la semaine dernière.

Il a néanmoins noté que les nouvelles réservations de voyage avaient baissé d’environ 50 %.

« Tout le monde attend de disposer d’un plus grand nombre d’informations vérifiées sur les changements et sur les nouvelles mesures sur le terrain », a-t-il commenté.

A partir de dimanche soir minuit, les Israéliens vaccinés devront se placer en quarantaine pendant 72 heures et se soumettre à un test de dépistage supplémentaire à la COVID au troisième jour de leur arrivée. Les voyageurs non-vaccinés, pour leur part, devront se placer à l’isolement pendant au moins une semaine, et ils pourront quitter la quarantaine après avoir obtenu un résultat négatif d’un test effectué au 7e jour de leur arrivée.

Cohen a affirmé que le mois de novembre avait, dans un premier temps, permis un retour aux chiffres du tourisme pré-pandémie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...