Dans une pique à Netanyahu, Rivlin appelle au respect des libertés individuelles
Rechercher

Dans une pique à Netanyahu, Rivlin appelle au respect des libertés individuelles

Le président d'Israël a demandé que la liberté d'expression soit respectée en Israël, ainsi que la liberté de mener des "enquêtes"

Le président Reuven Rivlin présente ses vœux de nouvelle année en anglais le 7 septembre 2018 (Capture d'écran : YouTube)
Le président Reuven Rivlin présente ses vœux de nouvelle année en anglais le 7 septembre 2018 (Capture d'écran : YouTube)

Lors d’une cérémonie commémorative marquant jeudi le 45e anniversaire de la guerre de Kippour au cimetière militaire du mont Herzl, le président Reuven Rivlin a semblé critiquer le gouvernement Netanyahu et demander que la liberté individuelle soit protégée.

Rivlin a déclaré que la leçon tirée des échecs d’Israël dans la préparation de la guerre de Kippour était que les Israéliens doivent toujours défier leur gouvernement.

« La guerre de Kippour a été l’une des guerres les plus difficiles d’Israël ; nos ennemis ont capitalisé sur notre leadership politique et militaire défaillant », a-t-il déclaré.

« Nous avons besoin de mettre fin à un leadership qui vient d’un seul endroit, qui parle d’une seule voix et qui rejette la dissidence, car comme nous l’avons appris, le prix est très, très élevé », a-t-il précisé.

Rivlin a demandé que la liberté de parole et d’expression soit respectée en Israël, ainsi que la liberté de mener des « enquêtes », une probable référence aux enquêtes sur la corruption concernant Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...