Rechercher

Dans une pique à Netanyahu, Rivlin appelle au respect des libertés individuelles

Le président d'Israël a demandé que la liberté d'expression soit respectée en Israël, ainsi que la liberté de mener des "enquêtes"

Le président Reuven Rivlin, le 7 septembre 2018. (Capture d'écran : YouTube)
Le président Reuven Rivlin, le 7 septembre 2018. (Capture d'écran : YouTube)

Lors d’une cérémonie commémorative marquant jeudi le 45e anniversaire de la guerre de Kippour au cimetière militaire du mont Herzl, le président Reuven Rivlin a semblé critiquer le gouvernement Netanyahu et demander que la liberté individuelle soit protégée.

Rivlin a déclaré que la leçon tirée des échecs d’Israël dans la préparation de la guerre de Kippour était que les Israéliens doivent toujours défier leur gouvernement.

« La guerre de Kippour a été l’une des guerres les plus difficiles d’Israël ; nos ennemis ont capitalisé sur notre leadership politique et militaire défaillant », a-t-il déclaré.

« Nous avons besoin de mettre fin à un leadership qui vient d’un seul endroit, qui parle d’une seule voix et qui rejette la dissidence, car comme nous l’avons appris, le prix est très, très élevé », a-t-il précisé.

Rivlin a demandé que la liberté de parole et d’expression soit respectée en Israël, ainsi que la liberté de mener des « enquêtes », une probable référence aux enquêtes sur la corruption concernant Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.