Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Débat en Egypte après l’interdiction du niqab à l’école

Le voile reste "facultatif", selon "l'envie de l'élève, sans pression ni coercition de qui que ce soit mis à part du tuteur légal, qui doit être informé de ce choix"

Illustration de femmes portant le niqab (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash 90)
Illustration de femmes portant le niqab (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash 90)

Le ministère de l’Education égyptien a interdit le port du voile intégral dans les écoles publiques et privées, une décision qui fait débat mardi sur les réseaux sociaux du plus peuplé des pays arabes.

Lundi, le journal gouvernemental Akhbar al-Youm a publié le nouveau décret sur l’uniforme scolaire qui interdit notamment aux élèves du primaire et du secondaire de « se couvrir le visage ».

Le voile est lui « facultatif », indique le décret, selon « l’envie de l’élève, sans pression ni coercition de qui que ce soit mis à part du tuteur légal, qui doit être informé de ce choix ».

Si la majorité des Egyptiennes portent le voile, le niqab demeure minoritaire dans ce pays très majoritairement musulman.

« Les gens sont en colère car le gouvernement n’a donné aucune justification, c’est une décision tyrannique qui empiète sur la vie privée », réagit Mohammed sur X (ex-Twitter).

« Personne n’est en colère à l’exception des soutiens des Talibans et de l’Etat islamique (EI) », rétorque « al-Masri » sur le même réseau.

Ahmed Moussa, animateur d’un talk-show et fervent partisan du régime d’Abdel Fattah al-Sissi, a, lui, salué « un premier pas d’importance vers la destruction de l’extrémisme et la correction de la situation de l’éducation devenue le repaire des groupes terroristes Frères musulmans ».

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s’exprimant lors d’une conférence de presse, à Yerevan, le 29 janvier 2023. (Crédit : Karen Minasyan/AFP)

Depuis que M. Sissi a destitué en 2013 le président Mohamed Morsi – membre des Frères musulmans -, la confrérie, déclarée « terroriste », a été interdite et ses membres et ses dirigeants ont été tués par centaines et emprisonnés par milliers.

Pour les internautes toutefois, le problème de l’éducation dans le pays de 105 millions d’habitants écrasés par l’inflation et la dette publique est ailleurs.

« Est-ce le niqab qui est responsable des classes surpeuplées, de la vétusté du matériel et des difficultés des enseignants ? », s’interroge un autre internaute.

Fin 2015, l’université du Caire, l’une des plus anciennes et prestigieuses universités d’Egypte, avait interdit le port du niqab à ses enseignantes, une décision confirmée en 2020 par un tribunal administratif du Caire.

Forme la plus stricte du voile islamique le niqab est généralement de couleur noire, il ne laisse apparaître que les yeux à travers une fente.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.