Décès de Claude Barouch, président de l’UPJF, des suites du coronavirus
Rechercher

Décès de Claude Barouch, président de l’UPJF, des suites du coronavirus

Proche de nombreux responsables politiques, engagé contre l’antisémitisme et pour la défense d’Israël, Claude Barouch était devenu un militant français historique sur ces sujets

Claude Barouch, président de l’UPJF. (Crédit : UEJF / Twitter / Alain Azria)
Claude Barouch, président de l’UPJF. (Crédit : UEJF / Twitter / Alain Azria)

Claude Barouch, président de l’Union des patrons et des professionnels juifs de France (UPJF), est décédé ce samedi des suites du coronavirus, ont rapporté ses proches. Il était âgé de 72 ans.

“Mon père Claude Haï Victor Barouch nous a quitté cette nuit après avoir lutté pendant cinq semaines contre ce virus de merde. C’était un mari merveilleux, un père exemplaire, un grand père bienveillant. C’était un homme exceptionnel, un vrai militant et un modèle pour beaucoup de jeunes”, a écrit sa fille sur Facebook.

Engagé contre l’antisémitisme et pour la défense d’Israël, Claude Barouch était devenu un militant français historique sur ces sujets.

Ami de nombreux responsables politiques, il était proche de la droite française et avait soutenu Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle 2007.

De nombreuses organisations, institutions et responsables associatifs, politiques et religieux lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux – notamment l’ambassade d’Israël en France, le haut fonctionnaire Claude Guéant ou encore l’éditorialiste du Figaro Ivan Rioufol.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...