Décès d’une fillette de Jérusalem-Est touchée par une balle perdue
Rechercher

Décès d’une fillette de Jérusalem-Est touchée par une balle perdue

Rafif Qura'in, quatre ans, avait reçu une balle perdue tirée par des assaillants inconnus le 21 mai, puis avait été transportée l'hôpital Hadassah Ein Karem dans un état grave

L'hôpital Hadassah Ein Karem à Jérusalem, le 15 janvier 2017 (Crédit : Nati Shohat / Flash90)
L'hôpital Hadassah Ein Karem à Jérusalem, le 15 janvier 2017 (Crédit : Nati Shohat / Flash90)

Une fillette palestinienne de quatre ans touchée par balle à Jérusalem-Est il y a une semaine et demie a succombé à ses blessures, selon l’hôpital Hadassah Ein Karem.

Rafif Qura’in avait reçu une balle apparemment perdue tirée par des assaillants inconnus le 21 mai, selon la police.

Un parent avait expliqué au site internet Ynet à l’époque que la famille était en train de manger le repas traditionnel de l’iftar qui se tient chaque soir pendant le mois de jeûne du Ramadan, lorsqu’une balle l’a soudainement atteinte à la tête.

L’hôpital dit qu’elle était inconsciente et en danger de mort lorsqu’elle a été conduite à l’hôpital et qu’elle a été placée sous respirateur artificiel.

Bien qu’elle ait été opérée, sa « blessure au cerveau était extrêmement grave », selon un porte-parole.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...