Découvrez les dix pays les plus antisémites
Rechercher
Classement

Découvrez les dix pays les plus antisémites

Et les dix pays les moins antisémites, selon le nouveau sondage de l'Anti-Defamation League

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Une croix gammée. Illustration. (Crédit : HHA124L/CC BY/Flickr)
Une croix gammée. Illustration. (Crédit : HHA124L/CC BY/Flickr)

Sur les 101 pays – Cisjordanie et bande de Gaza incluses – de l’enquête mondiale de l’Anti-Defamation League (ADL) publiée mardi, le sentiment anti-juif a été jugé le plus répandu au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

L’étude a interrogé 53 100 personnes issues de 100 pays dans le monde.

1. La Cisjordanie et la bande de Gaza : Les Territoires palestiniens sont les plus antisémites du monde avec un indice global de 93 %. Par tranche d’âge, 92 % de personnes entre 18 et 49 ans éprouvent un sentiment anti-juif et ce chiffre grimpe à 98 % pour les 50 ans et plus.

2. L’Irak : Pas très loin derrière se trouve l’Irak avec un indice de
92 %. Un tiers (33 %) pense que « les Juifs parlent encore trop de ce qu’il leur est arrivé pendant l’Holocauste ».

3. Le Yémen : Avec un score de 88 %, l’antisémitisme s’est avéré être à son plus bas taux – bien que toujours remarquablement fort – chez les participants âgés de plus de 50 (79 %), comparés aux 35-49 ans (92 %), et aux 18 à 34 ans (89 %).

La déclaration « Les gens détestent les Juifs à cause de la manière dont ils se comportent », a remporté un taux d’approbation de 90 %. A l’instar de l’Irak, la déclaration la moins appuyée de l’enquête était celle des Juifs parlant trop de la Shoah, 16 % des personnes interrogées l’ont approuvée.

4. Algérie : A 87 %, l’Algérie est à égalité à la quatrième place avec la Libye. 92 % des Algériens interrogés et 82 % des Algériennes interrogées ont des opinions anti-juives.

4. Libye : Avec un score de respectivement 87 % et de 86 %, les deux déclarations les plus défendues sont le fait d’attribuer la faute de l’antisémitisme au comportement juif, et l’idée selon laquelle les Juifs éprouvent une plus grande loyauté à l’égard d’Israël qu’envers leur pays d’origine.

Lorsqu’en 2011, le Juif libyen David Gerbi est rentré d’exil depuis l’Italie et a voulu tenter de restaurer une synagogue de Tripoli, il a fait face à une vague de protestations.

Djerba Jews at the El-Ghriba Synagogue on Tunisia's southern island. (photo credit:upyernoz via CC/JTA)
La synagogue de la Ghriba à Djerba, Tunisie (Crédit : upyernoz via CC/JTA)

6. Tunisie : A 86 %, les Tunisiens étaient davantage préoccupés par le prétendu « contrôle » international des Juifs.

85 % pensent que « les Juifs ont trop de contrôle sur les affaires mondiales », et que « les Juifs ont trop de pouvoir dans le monde des affaires ». 83 % ont affirmé que « les Juifs ont trop de pouvoir sur les marchés financiers internationaux. »

En mai, une synagogue de Sfax a été saccagée pour la troisième fois.

7. Koweït : Avec un score général de 82 %, les résultats du Koweït ont vu l’écart entre les sexes s’agrandir encore davantage, avec 77 % des femmes comparativement à 85 % des hommes entérinant des stéréotypes ethniques négatifs.

8. Bahreïn : Le score général de Bahreïn a été de 81 %, cependant, les plus jeunes jusqu’à l’âge de 34 ans ont montré des niveaux significativement plus bas de racisme (77 %) que leurs concitoyens plus âgés (86 %).

Malgré l’antisémitisme, l’ambassadeur américain du pays, de 2008 à 2013, était Houda Nonoo, membre d’une minuscule communauté juive du pays.

Un étoile de David peinte sur le sol d'une cour de justice à Amman, lieu de travail du juge Raed Zeiter (Crédit : Michal Shmulovich)
Un étoile de David peinte sur le sol d’une cour de justice à Amman, lieu de travail du juge Raed Zeiter (Crédit : Michal Shmulovich)

9. Jordanie : Le stéréotype négatif qui remporte le plus de voix en Jordanie, avec un score général de 81 %, est : « Les gens détestent les Juifs à cause de la manière dont ils se comportent » (84 %). Malgré la signature d’un traité de paix avec Israël en 1994, un grand nombre de Jordaniens s’opposent encore à la normalisation des relations avec Israël.

10. Maroc / Qatar / EAU : Avec un score global de 80 %, le Maroc, le Qatar et les Émirats arabes unis occupent la dixième place. Les Marocains âgés se sont montrés moins racistes que leurs concitoyens plus jeunes (75 % des personnes de plus de 50 ans, 79 % des 35-49 ans, 84 % des 18-34 ans).

Le Qatar, les Émirats arabes unis ont obtenu ce score en raison de leur conviction que les énoncés suivants étaient vrais : « Les gens détestent les Juifs à cause de la manière dont ils se comportent » (82 %) ; « les Juifs ont trop de contrôle sur les médias du monde » (70 %); « les Juifs ont trop de contrôle sur les affaires mondiales » (73 %) et « les Juifs ont trop de pouvoir sur les marchés financiers internationaux » (71 %).

Les 10 pays les moins antisémites

Un Temple au Laos (Crédit : CC BY-SA/Jean-Marrie Hullot/Flickr)
Un Temple au Laos (Crédit : CC BY-SA/Jean-Marrie Hullot/Flickr)

1. Laos : Bénéficiant du plus faible taux de sentiment anti-juif de la planète, le Laos a un indice de 0,2 %.

L’affirmation de l’enquête la plus soutenue (4 %) était « les Juifs sont plus loyaux envers Israël qu’envers les pays où ils vivent ».

2. Philippines : A 3 %, comme le Laos, la question de la loyauté nationaliste juive a remporté le plus de réponses avec 10 % des interrogés répondant par l’affirmative. Suivie de près par la déclaration que « les Juifs ont trop de pouvoir dans le monde de l’entreprise » (9 %).

3. Suède : A 4 %, la Suède est le pays le moins antisémite d’Europe.

Cependant, la question sur la loyauté à l’égard de l’État d’Israël jugée plus grande qu’envers son pays d’origine a recueilli le soutien de plus d’un quart des participants à l’enquête (27 %).

4. Pays-Bas : Avec un indice de 5 %, les Pays-Bas sont préoccupés par la loyauté juive.

Un tiers des personnes interrogées ont convenu que les Juifs étaient plus loyaux envers Israël qu’envers les Pays-Bas. En outre, 20 % jugent que les Juifs parlent trop de la Shoah.

5. Vietnam : 6 % des personnes questionnées ont été jugées antisémites par l’enquête. Dans l’ensemble, les hommes étaient deux fois plus susceptibles d’être d’accord avec les déclarations anti-juives que les femmes (8 % contre 4 %).

6. Royaume-Uni : à 8 %, le Royaume-Uni bat très légèrement les États-Unis. Plus d’un quart des interrogés de Grande-Bretagne croient que les Juifs sont plus patriotiques envers Israël que le Royaume-Uni (27 %).

Près d’un cinquième des personnes interrogées disent que « les Juifs ont trop de contrôle sur le gouvernement américain » (19 %).

7. Etats-Unis : A 9 %, près d’un quart des personnes interrogées ont déclaré que les Juifs parlaient trop de la Shoah (22 %). 31 % ont affirmé que les Juifs étaient plus loyaux envers Israël qu’envers les États-Unis.
11 % pensent que les Juifs ont une influence excessive sur le gouvernement américain.

8. Danemark : Au coude-à-coude avec les États-Unis à 9 %, environ
39 % des Danois interrogés estiment que l’engagement juif envers Israël était plus fort qu’envers leur propre Etat.

Des juifs Danois arrivent à Malmo, en signe de solidarité à la communauté juive de la ville (Crédit : Cnaan Liphshiz/JTA)
Des juifs danois arrivent à Malmo, en signe de solidarité à la communauté juive de la ville (Crédit : Cnaan Liphshiz/JTA)

9. Tanzanie : Seul pays africain à atteindre le top dix, Dodoma a obtenu un total de 12 %.

32 % des personnes interrogées pensent que les Juifs ont trop de contrôle sur les médias internationaux, qu’ils « ne se soucient que de ce qui arrive à leurs semblables », et qu’ils sont plus loyaux envers Israël.

10. Thaïlande : Les touristes israéliens peuvent dormir tranquille, même si l’une de leurs destinations touristiques préférées leur confère le titre de l’un des pays les plus hostiles aux Juifs.

Pour plus d’informations sur l’enquête cliquez ici.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...