Rechercher

Deri remplace Netanyahu durant son anesthésie pour sa coloscopie

Selon le bureau du Premier ministre, ce sera le leader du Shas, dont la légitimité en tant que ministre est contestée devant la Haute Cour, qui assure l'intérim pendant l'examen

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du cabinet, à Jérusalem, le 3 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du cabinet, à Jérusalem, le 3 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a subi une coloscopie de routine vendredi, et l’un de ses principaux partenaires de coalition l’a remplacé pendant qu’il était sous sédatif, selon son bureau.

Un communiqué du bureau du Premier ministre a déclaré que Netanyahu, 73 ans, a subi l’examen à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, au cours duquel les médecins ont trouvé et retiré complètement deux petits « polypes d’apparence bénigne ».

Pendant que Netanyahu était sous sédatif, ses responsabilités étaient assumées par le leader du Shas, Aryeh Deri. Netanyahu s’est depuis rétabli et a repris toutes ses activités, a indiqué son bureau.

Deri a été choisi en vertu de l’accord de coalition conclu entre le Likud de Netanyahu et le parti ultra-orthodoxe Shas de Deri, selon lequel ce dernier occupe le poste de vice-Premier ministre. Ce poste est honorifique, sans valeur juridique, et ne signifie pas un rôle officiel dans la succession du premier ministre.

Le Shas est le deuxième plus grand parti du gouvernement de Netanyahu, qui a été formé la semaine dernière après que son bloc religieux de droite a remporté la majorité des sièges à la Knesset lors des élections du 1er novembre. La coalition au pouvoir comprend également le parti haredi Yahadout HaTorah et trois factions d’extrême droite.

Deri – dont la légitimité à siéger au cabinet est actuellement contestée devant la Haute Cour, en raison de sa condamnation et de sa peine avec sursis pour des délits fiscaux l’année dernière – rejoindra la liste des ministres qui ont brièvement remplacé Netanyahu pendant qu’il subissait des procédures et des examens médicaux au fil des ans.

En vertu de la loi israélienne, Netanyahu peut choisir un Premier ministre par intérim de son choix lorsqu’il voyage à l’étranger ou s’il est temporairement incapable d’exercer ses fonctions.

Le leader du Shas, Aryeh Deri, à droite, s’entretenant avec le chef du Likud, Benjamin Netanyahu, en haut à gauche, et le député du Likud, Yariv Levin, en bas à gauche, lors de l’élection de ce dernier au poste de président de la Knesset, le 13 décembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Netanyahu, le leader ayant servi le plus longtemps en Israël, n’a pas encore officiellement désigné de Premier ministre par intérim depuis le début de son second mandat en 2009. Il s’est également abstenu de le faire lors de son retour au pouvoir la semaine dernière, ce qui pourrait entraîner un chaos politique s’il devait soudainement quitter son siège ou être incapacité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.