Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Des extrémistes méprennent un camion pour un convoi d’aide à Gaza et attaquent le chauffeur

Deux suspects ont été arrêtés au carrefour de Givat Asaf alors que des extrémistes ont appréhendé un camion, vandalisé son contenu et laissé le chauffeur palestinien gisant au sol

Un soldat de Tsahal (au centre) sur les lieux où des militants d'extrême droite ont attaqué un camion, laissant le conducteur (à droite) étendu sur le sol, ensanglanté, à la jonction de Givat Asaf, en Cisjordanie, le 15 mai 2024. (Capture d'écran X)
Un soldat de Tsahal (au centre) sur les lieux où des militants d'extrême droite ont attaqué un camion, laissant le conducteur (à droite) étendu sur le sol, ensanglanté, à la jonction de Givat Asaf, en Cisjordanie, le 15 mai 2024. (Capture d'écran X)

Mercredi, des extrémistes israéliens ont mépris un camion commercial ordinaire circulant en Cisjordanie pour un convoi transportant de l’aide humanitaire à destination de Gaza et ont attaqué le véhicule, selon les médias israéliens.

Ils ont mis le feu à la route au carrefour de Givat Asaf sur la route 60, ont déversé le contenu du camion sur la chaussée et ont agressé le conducteur palestinien.

La vidéo de la scène montre le conducteur gisant au sol, ensanglanté. Aucun détail sur son état de santé n’a été communiqué dans l’immédiat.

La Douzième chaîne a rapporté que la police a arrêté deux personnes sur les lieux.

Pour protester contre le fait que le gouvernement a autorisé l’entrée de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza pendant la guerre d’Israël contre le Hamas, des militants d’extrême droite ont bloqué des routes pour empêcher les convois d’aide d’entrer dans la bande de Gaza et ont récemment commencé à attaquer les camions eux-mêmes.

Lundi, des extrémistes de droite ont déversé le contenu d’un camion sur la route pour empêcher l’aide d’entrer à Gaza.

Quatre personnes ont été arrêtées.

Deux camions du convoi ont ensuite été incendiés, selon plusieurs médias.

Le groupe d’activistes Tzav 9, qui cherche à stopper les transferts de fournitures humanitaires vers Gaza tant que des Israéliens y sont retenus en otage, a revendiqué le blocage de la cargaison lors de son passage au poste de contrôle de Tarqumiyah, dans la région des collines de Hébron, entre le sud de la Cisjordanie et Israël.

Un convoi d’aide humanitaire à destination de la bande de Gaza attaqué par des manifestants dans la région des collines de Hébron, le 13 mai 2023. (Capture d’écran vidéo ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Des camions ont transféré de l’aide en provenance de Jordanie à travers la Cisjordanie en direction de Gaza, où Israël est en guerre contre le groupe terroriste palestinien Hamas. Les combats ont provoqué une crise humanitaire dans l’enclave.

Les manifestants s’opposent à l’acheminement de l’aide à Gaza tant que 132 personnes seront retenues en otage par les terroristes palestiniens à Gaza, toutes sauf quatre ayant été enlevées lors de l’attaque dévastatrice du 7 octobre contre Israël menée par le Hamas, qui a fait quelque 1 200 morts et a déclenché la guerre.

Les activistes n’ont pas affecté de manière significative les livraisons d’aide.

Dimanche, les forces israéliennes ont annoncé l’ouverture d’un nouveau point de passage avec le nord de la bande de Gaza pour l’acheminement de l’aide humanitaire. Le point de passage d’Erez Ouest est situé dans la région de Zikim, sur la côte.

Le passage a été construit par le département d’ingénierie du ministère de la Défense, l’Autorité des postes-frontières et les unités d’ingénierie de Tsahal.

Tsahal a déclaré que le point de passage avait été ouvert « dans le cadre des efforts visant à accroître les voies d’acheminement de l’aide vers la bande de Gaza, et vers le nord de la bande de Gaza en particulier ».

Elle a indiqué que des dizaines de camions transportant de la farine du Programme alimentaire mondial ont été livrés du port d’Ashdod à la bande de Gaza via le nouveau point de passage, après avoir été « soumis à des contrôles de sécurité ».

À l’époque, Tzav 9 avait déploré cette évolution, déclarant qu’il s’agissait d’un « spectacle honteux ».

Israël s’efforce d’accroître les livraisons d’aide humanitaire à Gaza sous la pression de la communauté internationale, y compris des États-Unis.

Des personnes portant des drapeaux israéliens se tiennent devant des camions transportant de l’aide humanitaire et tentent de les empêcher d’entrer dans la bande de Gaza près du poste frontière de Kerem Shalom, le 9 mai 2024. (Crédit : AP Photo/Leo Correa)

En réponse à l’attaque du Hamas, Israël a lancé une campagne militaire pour renverser le régime du Hamas à Gaza, détruire le groupe terroriste et libérer les otages.

Le ministère de la santé de Gaza, dirigé par le Hamas, affirme que plus de 35 000 personnes ont été tuées dans les combats jusqu’à présent, un bilan qui ne peut être vérifié de manière indépendante. Les Nations unies indiquent que quelque 24 000 victimes ont été identifiées dans les hôpitaux à l’heure actuelle. Le reste du chiffre total est basé sur des « rapports médiatiques » plus obscurs du Hamas. Il comprend également quelque 15 000 agents terroristes qu’Israël dit avoir tués au combat. Israël affirme également avoir tué un millier de terroristes à l’intérieur d’Israël le 7 octobre.  ;

Jacob Magid a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.