Rechercher

Des graffitis antisémites retrouvés dans l’état de Washington

“Hitler n’a rien fat de mal”, “Gazez les Kikes” et “Juden Raus” ont été retrouvés sur un bâtiment associatif

Des graffitis antisémites près du campus de l'université de Virginie, à Charlottesville, en novembre 2016. Illustration. (Crédit : Michaela Brown)
Des graffitis antisémites près du campus de l'université de Virginie, à Charlottesville, en novembre 2016. Illustration. (Crédit : Michaela Brown)

Un bâtiment municipal destiné aux services et aux associations du centre de Spokane, dans l’état américain de Washington, a été vandalisé par des graffitis antisémites.

Les insultes tracées à la craie sur le côté du bâtiment ont été découvertes vendredi matin.

On pouvait notamment lire « Hitler n’a rien fait de mal », « Gazez les Kikes », et « Juden Raus », « les Juifs dehors » en allemand. Le graffiti appelait également à la « guerre des races, maintenant ».

Deux associations hébergées dans le bâtiment, Interns for Peace et Justice Action League of Spokane, ont découvert les graffitis, a annoncé samedi le journal Spokesman-Review.

The Community Building was the target of another act of hate today. We stand strong against hate and work for justice to see these acts stopped in our community.

Posted by Center for Justice on Friday, 28 April 2017

L’incident a été signalé à la police et les graffitis enlevés, selon le journal. Les associations présentes dans le bâtiment ont précisé qu’elles y resteraient et poursuivraient leur travail.

Des tracts racistes, antisémites et prônant la suprématie blanche ont été placés dans le bâtiment le mois dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...