Rechercher

Des menaces de mort et une balle envoyées à la famille de Bennett

L'unité Lahav 433 et le Shin Bet ont lancé une enquête conjointe et un embargo a été imposé sur l'affaire

Le Premier ministre, Naftali Bennett, avec sa famille, à la Knesset à Jérusalem, le 13 juin 2021. (Crédit : Ariel Zandberg/Yamina)
Le Premier ministre, Naftali Bennett, avec sa famille, à la Knesset à Jérusalem, le 13 juin 2021. (Crédit : Ariel Zandberg/Yamina)

La police a déclaré mardi être en possession d’une lettre adressée à la famille du Premier ministre Naftali Bennett qui comprenait des menaces de mort et était accompagnée d’une balle.

Selon un communiqué de la police, l’unité Lahav 433 et le service de sécurité Shin Bet ont lancé une enquête conjointe.

La publication de plus amples détails sur cette affaire a été interdite.

Le bureau du Premier ministre a déclaré que la sécurité a été renforcée autour de la famille du Premier ministre, sur décision des responsables de la sécurité du ministère.

Bennett a publié sa propre réponse à une lettre de menaces qui aurait été envoyée à sa famille, déclarant que les différends politiques ne devraient pas atteindre le niveau de « violence, d’intimidation ou de menaces de mort ».

« Je suis le Premier ministre et une personnalité politique, mais je suis aussi un mari et un père et il est de mon devoir de protéger ma femme et mes enfants », a déclaré Bennett dans un communiqué. « Nous devons faire baisser la température du discours politique. »

La police n’a pas précisé le motif présumé de la lettre et les détails de l’affaire ont été placés sous embargo.

« À la veille de Yom HaZikaron et de Yom HaAtsmaout, j’en appelle à tout le monde – de tous les côtés du spectre politique, en particulier ceux qui sont actifs sur les réseaux sociaux – c’est le moment de faire preuve de calme et de réconciliation », a ajouté le Premier ministre.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...