Des milliers de danseurs juifs se retrouvent au Brésil
Rechercher

Des milliers de danseurs juifs se retrouvent au Brésil

Des participants d’Argentine, du Brésil, d’Israël, des Etats-Unis et d’Uruguay assistent à des ateliers et dansent au festival de Sao Paulo

Des danseurs juifs sur la scène du festival Carmel de 2013 au Brésil, l'un des plus grands festivals de danse folklorique israélienne (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des danseurs juifs sur la scène du festival Carmel de 2013 au Brésil, l'un des plus grands festivals de danse folklorique israélienne (Crédit : capture d'écran YouTube)

RIO DE JANEIRO — Quelque 2 000 danseurs juifs de cinq pays assistaient au festival Carmel au Brésil, l’un des plus grands évènements annuels de danse folklorique israélienne qui se tient en dehors d’Israël.

Des danseurs de tout âge venus d’Argentine, du Brésil, d’Israël, des Etats-Unis et d’Uruguay ont présenté des spectacles et assisté à des ateliers, des sessions de danses, des cours et d’autres activités proposées sur le week-end au club hébraïque de Sao Paulo.

L’une des attractions les plus applaudies a été une troupe de danseurs en fauteuils roulants d’Herzliya, en Israël.

D’autres représentations thématiques ont rendu hommage à des références juives, comme la vie du Premier ministre israélien assassiné Yitzhak Rabin, le rôle de la femme juive ou les origines du peuple juif.

Le club hébraïque, le lieu de rencontre principal des 60 000 juifs de Sao Paulo, est aussi le plus grand club juif du monde.

Ses 5 000 mètres carrés accueillent plusieurs gymnases, des piscines, des courts de tennis, un spa, des théâtres, des cinémas, des bibliothèques, des restaurants, des salles de bal, des agences bancaires et une synagogue.

Le Brésil est aussi l’hôte de plusieurs autres grands festivals de danse israélienne, comme Hava Netze Bemachol à Rio de Janeiro et Choref à Porto Alegre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...