Rechercher

Des Palestiniens pris en train de faire sortir des antiquités de Gaza

Les gardes-frontières ont arrêté des trafiquants qui se rendaient en Israël avec des dizaines de pièces de 2 300 ans, datées de l'époque d'Alexandre le Grand

Pièces rares de l'époque d'Alexandre le Grand prises au point de passage de Kerem Shalom en octobre 2019. (Ministère de la Défense)
Pièces rares de l'époque d'Alexandre le Grand prises au point de passage de Kerem Shalom en octobre 2019. (Ministère de la Défense)

Israël a confisqué des dizaines de pièces rares datant de l’époque d’Alexandre le Grand à des contrebandiers palestiniens au poste-frontière de Gaza la semaine dernière, selon des informations parues mardi dans les médias israéliens.

La Douzième chaîne a rapporté que deux commerçants ont été arrêtés au point de passage de Kerem Shalom lorsque les douaniers ont découvert 69 pièces de monnaie dissimulées dans leur camion bâché à destination de la Cisjordanie.

Les pièces ont été confisquées par l’administration civile et les deux hommes ont été arrêtés pour interrogatoire.

Israël a déjà confisqué d’anciens artefacts aux points de passage de la frontière de Gaza qui auraient été introduits clandestinement d’Égypte dans la bande de Gaza et qui étaient en route vers Israël pour y être vendus.

On ne sait pas pour l’instant ce que les autorités ont l’intention de faire avec les pièces confisquées.

Les pièces auraient été frappées il y a environ 2 300 ans, sous le règne d’Alexandre le Grand ou juste après. Certaines d’entre elles proviendraient de la ville d’Amphipolis, une ancienne ville grecque qu’Alexandre utilisa comme base pour lancer ses campagnes militaires en Asie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...