Des soldats israéliens visés par des tirs à la frontière syrienne
Rechercher

Des soldats israéliens visés par des tirs à la frontière syrienne

Les soldats ont riposté en direction de la Syrie sur des assaillants non-identifiés après avoir été attaqués à proximité de la barrière de sécurité

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens montent la garde au poste frontière de Quneitra avec la Syrie, sur le plateau du Golan, le 27 septembre 2018. (Basel Awidat/Flash90)
Des soldats israéliens montent la garde au poste frontière de Quneitra avec la Syrie, sur le plateau du Golan, le 27 septembre 2018. (Basel Awidat/Flash90)

Mercredi soir, des tirs ont visé des soldats israéliens stationnés le long de la frontière syrienne, sans faire de blessés, a déclaré l’armée israélienne, alors que les tensions perdurent le long de la frontière, après un regain de violence plus tôt cette semaine.

Les soldats israéliens ont riposté face à des assaillants non-identifiés. Aucun blessé de part et d’autre de la frontière n’a été signalé.

Il s’agit de la deuxième confrontation à la frontière syrienne en deux mois.

En décembre, des soldats israéliens ont ouvert le feu sur un groupe d’hommes armés qui a traversé la ligne de cessez-le-feu de 1974 sur le plateau du Golan et qui s’approchait de la barrière de sécurité qui sépare Israël de la Syrie, avait affirmé l’armée.

Aucun blessé israélien n’avait été signalé lors de cet incident. L’armée israélienne avait alors supposé que les individus non identifiés étaient en opération de collecte de renseignements.

La confrontation de mercredi soir survient quelques jours après les affrontements entre Israël et l’Iran en Syrie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...