Discours de Chemi Peres aux funérailles de son père
Rechercher

Discours de Chemi Peres aux funérailles de son père

"Il aurait voulu que nous vous remercions de votre amitié envers lui et envers notre peuple," a déclaré l'un des fils du 9e président

Chemi Peres pendant les funérailles de son père, l'ancien président Shimon Peres, le 30 septembre 2016. (Crédit : capture d'écran GPO)
Chemi Peres pendant les funérailles de son père, l'ancien président Shimon Peres, le 30 septembre 2016. (Crédit : capture d'écran GPO)

Chemi Peres commence l’oraison funèbre de son père en anglais.

« Nous pensons que notre père aurait voulu que nous parlions en anglais, pour vous tous, qui avez traversé la planète pour vous joindre à nous dans ces moments difficiles, alors que nous faisons nos adieux et que nous rendons hommage à un homme spécial que nous aimions tous. », dit-il.

« Il aurait voulu que nous vous remercions de votre amitié envers lui et envers notre peuple. Nous pensons que s’il pouvait, il aurait profité de cette occasion pour nous rappeler à tous que le rôle des dirigeants de ce monde est d’être au service de la nation, et qu’il n’y a pas de responsabilité ni de privilège plus grand.

« Il voyait en vous, dirigeants, des amis et des associés dans sa recherche de la paix. Nous chérirons sa mémoire et honorerons son héritage.

Il est ensuite passé à l’hébreu, disant que son père n’a jamais oublié qu’il était juif.

« Tu as tenu ta promesse à ton grand-père bien aimé, lorsque que tu t’es séparé de lui pour te rendre sur la Terre d’Israël. Tu n’as jamais oublié ce que ça signifie que d’être un juif. Et je te promets que je n’oublierais pas non plus. Personne ne peut paver ton chemin comme tu l’as fait, mais nous sommes nombreux à suivre tes pas, chacun à sa façon, et selon ses convictions. J’en fais partie et je fais de mon mieux. », dit-il.

« Nous nous souviendrons de toi où que l’on aille, quoi que l’on fasse… À chaque fois que nous verrons tes amis et tes proches, nous verrons ton visage se refléter, parce que pour beaucoup, en Israël et à travers le monde, tu étais un mentor et une source d’inspiration. Tu étais un exemple, un fils loyal pour ton peuple et ton pays, et, avec une détermination inégalable, tu as œuvré pour la sécurité et pour la paix.

« Tu n’as jamais économisé ton énergie, et elle ne s’est jamais amenuisée. Tu exploitais au maximum chaque instant de ta vie, jusqu’à la fin. Nous nous souviendrons de toi comme celui dont la grandeur émanait d’une profonde passion à servir une grande cause, et jamais d’un désir de puissance.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...