Dix députés expulsés lors d’une réunion avec Bentzi Gopstein à la Knesset
Rechercher

Dix députés expulsés lors d’une réunion avec Bentzi Gopstein à la Knesset

"Vous êtes l'Etat islamique en kippa", a déclaré Itzik Shmuli au dirigeant du groupe d'extrême droite Lehava ; Le president de la Knesset insinue que le mouvement Lehava devrait être interdit

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

  • Le dirigeant de Lehava, Bentzi Gopstein, lors d'une réunion de la commission des Affaires intérieures à la Knesset, le 10 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
    Le dirigeant de Lehava, Bentzi Gopstein, lors d'une réunion de la commission des Affaires intérieures à la Knesset, le 10 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
  • La députée Michal Rozin expulsée hors d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors de la réunion de la commission des affaires intérieures au parlement israélien, le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
    La députée Michal Rozin expulsée hors d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors de la réunion de la commission des affaires intérieures au parlement israélien, le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
  • Le député Issawi Freij expulsé d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors d'une réunion de la commission des Affaires intérieures au parlement israélien, le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
    Le député Issawi Freij expulsé d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors d'une réunion de la commission des Affaires intérieures au parlement israélien, le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
  • La députée Tamar Zandberg est escortée hors d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors d'une réunion de la commission des affaires intérieures au parlement israélien, le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
    La députée Tamar Zandberg est escortée hors d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors d'une réunion de la commission des affaires intérieures au parlement israélien, le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
  • Le député Itzik Shmuli escorté hors d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors de la réunion de la commission des Affaires intérieures à la Knesset le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)
    Le député Itzik Shmuli escorté hors d'un débat sur l'organisation anti-assimilation "Lehava" lors de la réunion de la commission des Affaires intérieures à la Knesset le 10 novembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / FLASH90)

Yuli Edelstein s’en est pris au groupe juif d’extrême-droite après que 10 députés aient été expulsés d’une session de la Knesset avec son président Bentzi Gopstein.

Le président de la Knesset Yuli Edelstein a lancé mardi un appel à peine voilé pour que les autorités interdisent l’organisation d’extrême-droite Lehava, peu de temps après que Bentzi Gopstein, le leader du groupe, ait comparu devant une réunion houleuse de la commission parlementaire des Affaires intérieures.

« Je me joins aux appels d’entités juridiques à prendre l’initiative et pour appeler cette organisation par ce qu’elle mérite d’être appelée », a déclaré Edelstein.

Edelstein a dit qu’en raison d’un grand nombre de demandes formulées pour interdire l’entrée de Gopstein à la Knesset, Edelstein avait envisagé la possibilité de l’empêcher d’entrer. « Je me suis adressé au service juridique ainsi qu’au chef de la sécurité de la Knesset, et puisqu’il n’y avait pas de raison juridique pour interdire son entrée à la Knesset, je ne pouvais pas interdire l’entrée d’un citoyen israélien qui était invité à un débat d’une commission « .

Le président de la Knesset a ajouté que lorsque les organes chargés de l’application de la loi prendront des mesures, « cela réglera ce problème une fois pour toutes. »

Près de 10 députés de l’opposition ont été expulsés d’une commission agitée de la Knesset mardi matin car ils ont protesté face à la présence du dirigeant du groupe d’extrême droite Lehava à la session de la Commission.

Personne n’a demandé à Bentzi Gopstein, qui a qualifié les députés de « terroristes » et de « traîtres », de partir.

La commission des Affaires internes de la Knesset se réunissait pour discuter d’une série d’attaques présumées contre les Arabes perpétrées dans le centre de Jérusalem, apparemment par des membres de l’organisation de Gopstein.

« Vous êtes l’Etat islamique avec une kippa », a déclaré le député de l’Union sioniste, Itzik Shmuli, avant d’être expulsé de la salle par le président de la commission, le député Betsalel Smotrich du parti de droite, HaBayit HaYehudi.

« Vous êtes le prépuce juif du Ku Klux Klan, la poubelle des ordures », a crié le député Meretz, Ilan Gilon.

Une autre députée Meretz, Issawi Frij, a été expulsée de force par les agents de sécurité, tandis que le député Meretz Michal Rozin, a traité Gopstein de « fasciste et de terroriste », avant qu’elle ne soit escortée hors de la salle.

Smotrich a refusé d’expulser Gopstein, qui avait traité les députés de gauche de « traîtres » et les législateurs arabes de « terroristes ».

« Contrairement à vous tous, je suis un démocrate », a déclaré Smotrich pendant la réunion, avant que Gilon ne rétorque : « Il n’y a pas si longtemps, vous étiez volontaire pour être un bourreau ». Il faisait allusion à la proposition faite en juillet du député de l’extrême droite à agir comme un bourreau si la Knesset approuvait la peine de mort pour les terroristes.

Bezalel Smotrich (Crédit : Parush/Flash90)
Bezalel Smotrich (Crédit : Parush/Flash90)

Le député juif de la Liste arabe unie, Dov Khenin, a partagé une photo sur Facebook des législateurs qui ont été expulsés de la session, qui comprenait des membres de Koulanou, de l’Union sioniste, de Meretz, et de la Liste arabe unie. Selon Rozin, une dizaine de députés ont été invités à quitter la salle.

En montant à la tribune, Gopstein a déclaré que les législateurs « ont peur de moi, parce que vous savez qu’un jour je serai à la Knesset et vous ne le serez pas ».

« Les Arabes n’ont pas peur à Jérusalem, les gens qui ont peur sont les Juifs, qui sont assassinés dans les rues. Nous sommes dans les rues pour protéger nos filles », a déclaré Gopstein.

Il a tweeté plus tard, « Regarder les députés arabes et de gauche qui partent quand je parle est un des plus grands plaisirs. Cela me donne envie de me présenter à la Knesset ».

Plus tôt ce mois-ci, le ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, a déclaré que le gouvernement israélien envisageait d’interdire l’organisation Lehava pour incitation à la violence.

« Nous étudions toutes les mesures juridiques possibles, y compris pour interdire [ces organisations] », a déclaré Erdan.

Lehava a été établie comme une organisation visant à empêcher les mariages entre Juifs et les Arabes, ce qui est interdit selon la loi juive religieuse.

Le groupe s’est progressivement identifié avec l’extrême droite juive et ses membres ont été vus en train de patrouiller dans le centre de Jérusalem certains soirs à la recherche, disent-ils, de couples mixtes.

Leurs tournées de patrouilles d’auto-défense se sont souvent dégénérés en des échauffourées et il y a eu plusieurs cas au cours de la dernière année où les membres de l’organisation ont battu des Arabes qui sont venus en ville pour sortir.

La plupart des membres de l’organisation sont des adolescents.

Marissa Newman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...