Elad : De hauts responsables soupçonnés de pots-de-vin
Rechercher

Elad : De hauts responsables soupçonnés de pots-de-vin

Quatre personnes ont été arrêtées dans la ville du centre d'Israël, notamment un élu, pour des attributions tronquées d'appels d'offres et de permis de construire

Photo d'illustration. La ville d'Elad, dans le centre d'Israël, le 23 juin 2014 (Crédit : FLASH90)
Photo d'illustration. La ville d'Elad, dans le centre d'Israël, le 23 juin 2014 (Crédit : FLASH90)

Quatre hauts-responsables de la ville ultra-orthodoxe d’Elad, dans le centre d’Israël, ont été arrêtés dimanche matin. Ils sont soupçonnés d’avoir reçu des pots-de-vin contre l’attribution faussée d’appels d’offres et d’avoir illégalement délivré des permis de construire, selon la police.

Parmi les quatre suspects, un fonctionnaire élu, a noté le communiqué. En plus des quatre suspects qui ont été arrêtés et qui vont être interrogés après lecture de leurs droits, trois autres officiels devront répondre aux questions des enquêteurs.

Les quatre sont soupçonnés de pots-de-vin, de fraude et d’abus de confiance. Ils auraient aidé des entreprises à remporter des appels d’offres lancés par la municipalité et auraient délivré des permis de construire en échange de paiements.

Ils seront présentés si nécessaire devant la cour des magistrats de Rishon Lezion dans l’après-midi pour une éventuelle prolongation de leur mise en détention.

L’enquête a été confiée à l’unité anticorruption Lahav 433 de la police israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...