Élections : victoire pour Netanyahu au comité central du Likud
Rechercher

Élections : victoire pour Netanyahu au comité central du Likud

Le comité a adopté une série de résolutions proposées par le Premier ministre et expulsé 14 membres du "Nouveau Likud", accusés d'être des infiltrés de la gauche

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu annonce la tenue d'élections en avril 2019, lors d'une réunion de faction du Likud à la Knesset, le 24 décembre 2018. (Yonatan Sindel/FLASH90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu annonce la tenue d'élections en avril 2019, lors d'une réunion de faction du Likud à la Knesset, le 24 décembre 2018. (Yonatan Sindel/FLASH90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a remporté mardi le soutien du puissant comité central du Likud au sujet d’une série de propositions de procédure en amont du prochain scrutin.

Le vote signifie que Netanyahu fera campagne avec un plus grand contrôle dans la formation de la liste du parti avant les prochaines primaires et avec une formation unie derrière lui – malgré les inculpations possibles qui pourraient être décidées à son encontre dans une série d’enquêtes pour corruption.

Les élections nationales auront lieu le 9 avril. De nombreux partis, et notamment le Likud, vont organiser des primaires pour déterminer leur liste de candidats.

Les propositions soumises par Netanyahu ont reçu 1 017 votes favorables du comité central et 575 votes contre.

« Je remercie les membres du comité central du Likud pour le puissant soutien qu’ils ont apporté à mes propositions et à moi-même », a déclaré Netanyahu. « Le Likud est uni avant ce scrutin où nous demanderons une fois encore au public son soutien pour continuer à diriger l’Etat d’Israël et l’amener à de grandes réussites dans les secteurs de la sécurité, de la diplomatie, dans la société et dans l’économie ».

La clause la plus controversée était une proposition visant à autoriser le député Avraham Neguise à se représenter à la place réservée aux nouveaux immigrants.

Le président de la commission de la Knesset chargée de l’immigration, de l’absorption et de la diaspora, Avraham Neguise, prend la parole lors d’un événement à la Knesset à Jérusalem, le 24 octobre 2017 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90).

Le protocole général affirme que toute personne dotée d’un mandat de parlementaire en cours doit se présenter sur la liste générale des primaires. Netanyahu a néanmoins proposé de laisser Neguise, originaire d’Ethiopie, prendre cette place malgré une vaste opposition à cette initiative.

Le comité a également annoncé qu’il gelait l’adhésion de 14 membres de la faction du « Nouveau Likud » et qu’ils ne pourraient pas se présenter aux primaires.

Cette faction a été fondée en 2011 par les leaders des manifestations en faveur de la justice sociale qui, cet été-là, avaient rassemblé des centaines de milliers d’Israéliens dans la rue, demandant des mesures gouvernementales pour la classe moyenne. L’intention du groupe est de faire avancer ce qu’il définit comme les intérêts de la classe moyenne depuis l’intérieur du parti. Il ne prend aucune position sur le conflit israélo-palestinien.

Mais de nombreux membres du Likud, ainsi que des journalistes et des spécialistes, ont mis en doute le positionnement à droite de ces nouveaux du Likud, accusés d’être des représentants de la gauche sous couverture qui s’évertuent à influencer la formation en interne.

L’un des membres expulsé a déclaré au site d’information Ynet que cette initiative s’apparentait à une persécution politique et qu’il ferait appel de la légalité de cette décision devant les tribunaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...