Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Eli Cohen rencontre les émissaires des EAU des US, de France et d’autres pays

Les envoyés de plusieurs partenaires importants d'Israël se sont réunis au domicile de l'envoyé émirati en Israël pour discuter des moyens d'étendre la coopération multilatérale

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Eli Cohen, député du Likud, s'exprimant lors d'une conférence à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Eli Cohen, député du Likud, s'exprimant lors d'une conférence à Tel Aviv, le 8 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Après une semaine mouvementée sur le plan diplomatique pour Israël, le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen a rencontré jeudi les ambassadeurs de plusieurs des plus importants partenaires d’Israël au domicile de l’ambassadeur des Emirats Arabes Unis en Israël, Mohamed Al Khaja.

Les ambassadeurs des États-Unis, de la France, du Royaume-Uni, d’Allemagne, d’Inde et du Maroc se sont joints à eux pour discuter des moyens d’étendre les accords d’Abraham et la coopération multilatérale.

Cette semaine, Israël a fait l’objet de critiques de la part de plusieurs de ces pays à la suite de la visite controversée du ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, sur le mont du Temple.

Plus tôt dans la semaine, le chef de la diplomatie israélienne s’est entretenu avec son homologue bahreïni. Le pays du Golfe avait précédemment condamné la visite de Ben Gvir sur le mont du Temple.

Cohen s’est également entretenu cette semaine avec son homologue russe Sergueï Lavrov. Les deux hommes ont discuté des « questions bilatérales et régionales », dans le contexte de l’invasion et du bombardement continus de l’Ukraine par Moscou.

Il aurait, selon un diplomate israélien, fait passer des messages de Washington, à la demande du secrétaire d’État américain, Antony Blinken.

Cet échange a été vu d’un mauvais œil par Kiev, qui y voit un changement de positionnement de Jérusalem face à la guerre qui sévit dans le pays, selon l’ambassadeur ukrainien en Israël, Yevgen Korniychuk. Israël a alors fermement rejeté l’idée d’un quelconque changement dans sa politique sur la guerre Russie-Ukraine, la qualifiant de « méprise ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.