Elkin exclut toute alliance avec Netanyahu
Rechercher

Elkin exclut toute alliance avec Netanyahu

Zeev Elkin: "Les intérêts personnels de Netanyahu guident ses décisions" ; pour Yifat Shasha-Biton, qui a elle aussi rejoint Tikva Hadasha, il faut changer de dirigeant en Israël

Le ministre de la Protection de l'Environnement Zeev Elkin arrive pour la nouvelle réunion hebdomadaire du cabinet, au Bureau du Premier ministre à Jérusalem le 2 juin 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Protection de l'Environnement Zeev Elkin arrive pour la nouvelle réunion hebdomadaire du cabinet, au Bureau du Premier ministre à Jérusalem le 2 juin 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

D’anciens députés du Likud, qui ont quitté le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour rejoindre Tikva Hadasha, la formation créée par l’un des rivaux du chef du gouvernement, Gideon Saar, ont promis samedi que leur nouvelle formation de droite n’intégrerait en aucun cas une coalition comprenant Netanyahu après les élections de mars.

Les Israéliens doivent retourner aux urnes pour un quatrième scrutin en l’espace de deux ans après l’effondrement du gouvernement de Netanyahu, la semaine dernière, entraîné par l’échec à adopter un budget.

« Nous ne rejoindrons pas Netanyahu parce que ce sont ses intérêts personnels qui guident ses décisions », a commenté Zeev Elkin, un ancien proche du leader, dans un entretien accordé à l’émission « Rencontre avec la presse » de la Douzième chaîne.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) et le député Likud Zeev Elkin (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« Et cela rend dangereuse une gouvernance de Netanyahu », a continué Elkin. « Il se sent persécuté, il soupçonne tout le monde, l’atmosphère est celle d’un culte de la personnalité… une atmosphère de flatterie. Et c’est très précisément ce que nous souhaitons changer ».

Netanyahu est actuellement traduit devant les juges pour répondre de pots-de-vin, de fraude et d’abus de confiance. Il ne cesse de clamer son innocence.

Shasha-Biton, qui a elle aussi quitté le Likud pour rejoindre Tikva Hadasha, a fait la même promesse, en disant à la Douzième chaîne que « nous ne rejoindrons pas une coalition dirigée par Benjamin Netanyahu. Ce n’est pas Netanyahu en tant qu’individu, il s’agit de la manière dont Netanyahu dirige actuellement le pays… L’Etat d’Israël veut du changement ».

La députée Yifat Shasha-Biton lors d’une réunion de la commission du coronavirus de la Knesset, le 19 juillet 2020. (Capture d’écran : Knesset livestream)

« Cela ne me correspond pas de prendre part à ce discours médiocre, de harcèlement », a-t-elle expliqué. « C’est très exactement ce que nous voulons changer ».

Elkin a été le quatrième député du Likud à quitter sa formation pour se rallier au parti naissant de Saar – après Shasha-Biton, Michal Shir et Sharren Haskel.

Elkin, ancien ministre du cabinet, était très proche de Netanyahu. Il était aussi son traducteur lors de discussions stratégiques entre le Premier ministre et le président russe Vladimir Poutine. Il avait, aux côtés du président actuel de la Knesset, Yariv Levin, mené les négociations entre le Likud et Kakhol lavan pour mettre en place la coalition actuelle.

Avant de quitter le Likud, Elkin a prononcé un cinglant réquisitoire à l’encontre de Netanyahu – portant un coup dur à son ancien patron.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...