Enquête après un acte de vandalisme contre une yeshiva de Manhattan
Rechercher

Enquête après un acte de vandalisme contre une yeshiva de Manhattan

Un visage de clown, le mot "diable" et une série de lettres et de chiffres supposée ressembler à une injure raciste ont été trouvés sur la façade de la Mesivta Tiferes Yerushalayim

La façade de la Mesivta Tifereth Jerusalem à New York vandalisée. (Crédit : capture d'écran WABC)
La façade de la Mesivta Tifereth Jerusalem à New York vandalisée. (Crédit : capture d'écran WABC)

Des graffitis ont été peints sur la façade extérieure d’une célèbre yeshiva du Lower East Side de Manhattan.

L’immeuble de la Mesivta Tiferes Yerushalayim a été vandalisé entre vendredi après-midi et samedi soir, alors que des élèves s’y trouvaient probablement.

Le graffiti représentait un visage de clown, le mot « diable » et une série de lettres et de chiffres supposée ressembler à une injure raciste, a déclaré la police aux médias locaux.

L’unité des crimes de haines de la police du département de New York enquête sur ce graffiti comme un « possible incident motivé par des préjugés », a déclaré le maire Bill de Blasio dans un tweet.

La police examine les enregistrements des caméras de vidéosurveillance, selon le site Yeshiva World News, qui a rapporté l’incident en premier.

La Mesivta Tiferes Yerushalayim fait partie des plus vieilles yeshivot de la ville, et est célèbre pour avoir été dirigée par le défunt rabbin Moshe Feinstein, considéré comme le père de l’orthodoxie moderne et comme l’une des autorités légales juives les plus éminentes.

Son fils, le rabbin Dovid Feinstein, la dirige actuellement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...