Erdogan en Allemagne : les Kurdes dénoncent une « interdiction » de manifester
Rechercher

Erdogan en Allemagne : les Kurdes dénoncent une « interdiction » de manifester

La police de la capitale a évoqué de son côté des contraintes liées aux festivités qui auront lieu au même endroit le 3 octobre pour la fête nationale allemande

Le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours prononcé durant un rassemblement électoral du parti au pouvoir de la Justice et du développement (AKP) au stade du 19 Mayis à  Ankara, le 9 juin 2018 (Crédit : AFP/ ADEM ALTAN)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours prononcé durant un rassemblement électoral du parti au pouvoir de la Justice et du développement (AKP) au stade du 19 Mayis à Ankara, le 9 juin 2018 (Crédit : AFP/ ADEM ALTAN)

La communauté kurde d’Allemagne a dénoncé la semaine dernière une « interdiction » par les autorités berlinoises d’une manifestation prévue Porte de Brandebourg à Berlin contre la venue du président turc Recep Tayyip Erdogan.

La police de la capitale a assuré de son côté qu’il ne s’agissait pas d’une interdiction de manifester et ont renvoyé aux festivités qui auront lieu au même endroit quelques plus jours plus tard, le 3 octobre, pour la fête nationale allemande.

« L’interdiction » de se rassembler le samedi 29 septembre devant la porte de Brandebourg est « un signal préoccupant des autorités qui restreignent le droit des démocrates au profit d’un despote », a affirmé la Communauté kurde d’Allemagne dans un communiqué.

« Des parties de la ville seront verrouillées hermétiquement pour recevoir un président turc qui n’est pas aimé (…) et lui dérouler le tapis rouge en paix », a ajouté Ali Ertan Toprak, président de la Communauté.

La police a rejeté cette version des faits, soulignant que « des tribunes seront déjà en cours de construction » pour les festivités du 3 octobre, a assuré à l’AFP le porte-parole des policiers, Michael Gassen.

« Nous avons donc demandé à l’organisateur (de la manifestation) de proposer un autre endroit mais il a annulé » le rassemblement, a-t-il ajouté.

La Communauté kurde d’Allemagne prévoit désormais un défilé le vendredi 28 septembre, jour où le dirigeant turc se trouvera à Berlin, avec la communauté alévie.

Quelque 10 000 personnes sont attendues à cette occasion, selon les estimations fournies à la police par l’organisateur.

En Allemagne vit une importante communauté kurde qui compte un million de Kurdes pour beaucoup originaires de Turquie, selon la Communauté, mais les autorités allemandes ont du mal à évaluer précisément leur nombre en raison de la diversité des nationalités de cette population.

Recep Tayyip Erdogan effectuera une visite en Allemagne du 27 au 29 septembre. Il doit notamment se rendre dans une mosquée de Cologne, l’une des plus grandes d’Allemagne, pour s’adresser à l’importante communauté turque vivant dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...