Explosion à l’ouverture d’un courrier au FMI à Paris, un blessé
Rechercher

Explosion à l’ouverture d’un courrier au FMI à Paris, un blessé

François Hollande dénonce "un attentat" ; une assistante de direction a été blessée aux mains et au visage

Le siège du FMI à Washington. Illustration. (Crédit : IMF/Wikimedia Commons)
Le siège du FMI à Washington. Illustration. (Crédit : IMF/Wikimedia Commons)

Une assistante de direction a été blessée jeudi aux mains et au visage lors de l’ouverture d’un courrier qui a explosé au siège parisien du Fonds monétaire international (FMI), a-t-on appris de sources policières.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un pétard pourrait être à l’origine de l’explosion en fin de matinée, ont précisé ces sources. Plusieurs personnes ont été évacuées « par mesure de précaution », selon une des sources.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne, et le parquet antiterroriste français a été saisi.

Le président français François Hollande a déclaré que « nous sommes encore en face d’un attentat, il n’y a pas d’autre mot face à un colis piégé. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...