Explosion d’une bombe dans un immeuble de Bnei Brak ; aucun blessé
Rechercher

Explosion d’une bombe dans un immeuble de Bnei Brak ; aucun blessé

La police étudie la piste criminelle ; l'attaque ciblerait des fonctionnaires municipaux dans l'immeuble ; une grenade assourdissante a été lancée sur la maison du maire de Netivot

Photo d'illustration: La police sur une scène de crime, le 16 mai 2018. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)
Photo d'illustration: La police sur une scène de crime, le 16 mai 2018. (Crédit : Basel Awidat/Flash90)

Une bombe a explosé dans la cage d’escalier d’un immeuble résidentiel de Bnei Brak, au centre du pays, dimanche soir. L’immeuble a été endommagé.

Aucun blessé n’a été signalé car personne ne s’y trouvait au moment de l’explosion, qui a résonné dans toute la ville.

Plusieurs responsables municipaux, dont deux hauts-responsables, vivent dans l’immeuble. Les enquêteurs explorent la piste criminelle ou une menace pesant sur les fonctionnaires.

L’explosion dans l’immeuble de la rue Baal HaTanya dans la ville ultra-orthodoxe, située au nord-est de Tel Aviv, est la deuxième attaque présumée de la pègre dans la ville en l’espace de deux mois.

Le mois dernier, deux étudiants de yeshiva ont été blessés par l’explosion d’un petit explosif attaché à un téléphone portable dans le quartier de Vizhnitz.

Dimanche, des assaillants non identifiés ont lancé une grenade assourdissante sur la maison du maire de Netivot, Yehiel Zohar. Aucun blessé ni dégât n’a été signalé. L’attaque serait liée au crime organisé dans la ville défavorisée du sud du pays.

La police a ouvert des enquêtes sur chacune des attaques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...