Fakhrizadeh : Paris appelle à la « retenue » pour « éviter une escalade »
Rechercher

Fakhrizadeh : Paris appelle à la « retenue » pour « éviter une escalade »

Après l'assassinat du père du nucléaire iranien, le porte-parolat du ministère français des Affaires étrangères souhaite "réserver les voies du dialogue"

Mohsen Fakhrizadeh. (Autorisation)
Mohsen Fakhrizadeh. (Autorisation)

Paris appelle à la « retenue » pour « éviter une escalade de tensions » régionales après l’assassinat en Iran d’un éminent physicien nucléaire iranien, a indiqué lundi le porte-parolat du ministère français des Affaires étrangères.

« Dans un contexte régional tendu, nous suivons avec attention (les) répercussions en Iran et dans la région » de l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, victime vendredi d’un assassinat attribué à Israël par Téhéran, souligne le Quai d’Orsay dans un communiqué.

« Nous appelons à la retenue, pour préserver les voies du dialogue et de la négociation », conclut le ministère français, en appelant à « éviter une escalade des tensions ».

Mohsen Fakhrizadeh a été tué près de Téhéran dans une attaque au véhicule piégé suivie d’une fusillade contre sa voiture, selon le ministère iranien de la Défense, qui a présenté la victime a posteriori comme un vice-ministre de la Défense et chef de l’Organisation de la recherche et de l’innovation dans le secteur de la défense.

L’Iran a affirmé lundi que son scientifique avait été victime d’une opération « complexe » impliquant des moyens « complètement nouveaux » et en a accusé le Mossad, les services secrets israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...