Fanta supprime Israël de son site
Rechercher

Fanta supprime Israël de son site

A l'opposé de l'Autorité Palestinienne qui apparaît dans la liste des pays qui distribuent la boisson

Crédit : Facebook : Fanta פאנטה
Crédit : Facebook : Fanta פאנטה

Fanta est au coeur d’une nouvelle polémique après que le site Arutz 7 ait révélé que la compagnie américaine avait supprimé Israël de la liste des pays qu’elle distribue.

Sur la carte de son site qui répertorie les pays où est distribuée la marque, Israël n’apparaît plus, bien que l’Autorité Palestinienne y apparaisse.

Arutz 7 explique que Fanta, qui appartient à la compagnie Coca-Cola, n’a pas de site israélien. Par contre Fanta possède une page Facebook israélienne et une chaîne Youtube. Cette chaîne aurait d’ailleurs un succès important, selon le site de Globes.

La boisson, bien qu’Israël ait été rayé de la carte, reste dans les rayons des supermarchés et dans les restaurants.

Selon un représentant de Coca-Cola, la suppression d’Israël se justifie par une mauvaise manipulation du fait d’une mise à jour. De plus, il explique : « La liste des pays ne montre pas les 188 marchés où Fanta est vendu, mais seulement les pays qui ont choisi d’utiliser Fanta.com comme page d’accueil ».

C’est la seconde fois que Fanta procède à cette suppression en deux ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...