Feu vert à 1 300 logements d’implantations, des centaines d’autres à venir
Rechercher

Feu vert à 1 300 logements d’implantations, des centaines d’autres à venir

Un groupe du ministère de la Défense s'est réuni pendant deux jours alors que les pays occidentaux qui condamnent ce type de construction fêtent Noël

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Début des travaux de l'implantation d'Amichai, destinée aux évacués de l'avant-poste d'Amona, le 20 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Début des travaux de l'implantation d'Amichai, destinée aux évacués de l'avant-poste d'Amona, le 20 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La commission du ministère de la Défense responsable de l’autorisation des constructions dans les implantations a fait avancer les plans d’environ 1 300 habitations en Cisjordanie. 400 unités supplémentaires devraient être approuvées mercredi lors d’une nouvelle session.

Sur les 1 289 unités de logement qui ont obtenu le feu vert de la sous-commission de haute-planification de l’Administration civile, dans 23 projets différents, 744 ont eu l’approbation finale tandis que 545 autres sont passées au dernier stade avant approbation.

Mercredi, 418 maisons devraient obtenir le feu vert de la sous-commission. 294 d’entre elles se verront délivrer un permis de construire et 192 avanceront vers une phase de planification supérieure.

Ce sont au total 1775 maisons d’implantation qui devraient avancer cette semaine. 1038 remporteront une approbation de construction finale.

Les sessions se sont tenues le 25 et le 26 décembre, date où un grand nombre de pays occidentaux qui font traditionnellement part de leur inquiétude concernant de tels projets fêtent Noël.

Ces rencontres surviennent également 24 heures après que les chefs de la coalition ont annoncé que l’Etat juif organiserait des élections, le 9 avril, une initiative qui aurait été largement orchestrée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Parmi les plans ayant avancé vers un stade supérieur de planification, le projet de construction de 89 unités de logement à Ofra. Suite à un attentat terroriste commis au début du mois à un arrêt de bus situé aux abords de cette implantation du centre de la Cisjordanie, Netanyahu a juré qu’il renforcerait les constructions au sein de la communauté.

Netanyahu a également noté qu’il avait donné pour instruction au ministère de la Défense de faire avancer les constructions dans les zones industrielles de Beitar Illit et d’Avnei Hefetz. Ces plans, qui étaient déjà en projet avant l’attentat, devraient obtenir le feu vert lors de la session de mercredi. Les projets que Netanyahu a promis de concrétiser étaient déjà en préparation avant la série d’attaques terroristes palestiniennes, ce mois-ci.

Seize des 23 projets qui ont avancé mardi concernent des maisons qui seront construites à l’est de la barrière de séparation avec la Cisjordanie et au-delà des blocs d’implantation qui, selon une majorité d’Israéliens, resteraient au sein de l’Etat juif dans le cadre d’un accord de paix avec les Palestiniens.

Travaux dans le nouveau quartier de l’implantation de Maale Amos, en Cisjordanie, le 18 juin 2017. (Crédit : Jacob Magid/Times of Israël)

Les communautés qui bénéficieront d’approbations finales de permis de construire seront notamment Adora (18 unités de logement), Tene (135), Maale Michmash (62), Givat Zeev (220), Neve Daniel (180) et Carmei Tzur (120).

Des constructions à Beit Haggai (94), Shiloh (75), et Halamish (100) passent pour leur part une phase de planification supérieure.

Parmi les communautés dont les plans devraient être approuvés mercredi, Yitzhar, Rehalim, Shavei Shomron, et Har Bracha, dans le nord de la Cisjordanie, même si la majorité de ces projets ne sont pas encore prêts à bénéficier d’une autorisation finale.

Les sessions de mardi et mercredi, à l’Administration civile, font partie des rencontres trimestrielles organisées par le ministère de la Défense suite à un accord qui aurait été passé avec la Maison Blanche lors de l’arrivée du président Donald Trump.

Lors de sa dernière réunion, au mois d’août, l’Administration civile avait fait avancer les plans pour plus de 1 000 habitations en Cisjordanie et 400 avaient gagné des permis de construire. Des centaines de plus ont été simultanément mises sur le marché par le ministère du Logement.

L’envoyé pour la paix au Moyen-Orient de l’ONU a pointé, au début du mois, des chiffres montrant qu’un ralentissement des constructions au sein des implantations au cours du dernier trimestre, qui n’incluait pas toutefois les habitations présentées cette semaine à l’approbation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...