Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Fidel Castro s’en prend à l’Otan, qu’il compare aux SS nazis

Pendant l'opération Bordure protectrice, l'ancien dirigeant cubain avait accusé Israël de perpétrer un "génocide" dans la bande de Gaza

L’ex-président cubain Fidel Castro accuse les Etats-Unis et l’Union européenne de « cynisme » et d’utiliser l’Otan pour déclencher des guerres, comparant l’Alliance atlantique aux « SS nazis », dans un texte diffusé lundi par les médias cubains.

« La Communauté économique européenne (appelation précédente de l’Union européenne, ndlr), dirigée d’une main de fer et de manière inconditionnelle par les Etats-Unis, a jugé que l’heure était venue de régler les comptes avec ce qu’il restait de deux grandes nations (la Russie et la Chine) », affirme Fidel Castro, 88 ans, dans ce message écrit intitulé « Que les idées justes triomphent, ou c’est le désastre qui triomphera ».

Ces deux pays « avaient réussi la prouesse de mettre fin à l’ordre colonial et impérialiste imposé au monde par l’Europe et les Etats-Unis », souligne le Père de la révolution cubaine, retiré du pouvoir depuis 2006 pour raisons de santé.

Mais « le cynisme » est devenu « un symbole de la politique impériale », et il existe « des gens sans scrupules, apparemment beaucoup », disposés à « tuer pour défendre des privilèges honteux ».

Et « beaucoup de personnes sont surpris en écoutant les déclarations de certains porte-parole européens de l’Otan, quand ils s’expriment avec le style et le visage des SS nazis » : « l’empire d’Adolf Hitler, né de la cupidité, est entré dans l’Histoire sans plus de gloire que l’encouragement qu’il a apporté aux gouvernements bourgeois et agressifs de l’Otan, qui sont devenus la risée de l’Europe et du monde ».

Fidel Castro s’est exprimé à plusieurs reprises ces dernières semaines pour dénoncer « le génocide qui se produit dans la bande de Gaza » et accuser Israël de pratiquer « une nouvelle forme de fascisme ».

Il critique à nouveau lundi le soutien des Etats-Unis à Israël, accusant le sénateur américain John McCain, en tant qu' »allié le plus inconditionnel d’Israël », d’avoir « participé à la création de l’Etat Islamique qui a pris le pouvoir dans une partie considérable et vitale de l’Irak et, comme on l’affirme, dans un tiers de la Syrie ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.