Financement du terrorisme, dont le Hamas : Berlin interdit une « ONG » musulmane
Rechercher

Financement du terrorisme, dont le Hamas : Berlin interdit une « ONG » musulmane

"Si vous voulez combattre le terrorisme, vous devez tarir ses sources d'argent", a déclaré Horst Seehofer

Le ministère de l'Intérieur allemand Horst Seehofer à Berlin, le 14 février 2020. (Crédit : Michael Sohn / POOL / AFP)
Le ministère de l'Intérieur allemand Horst Seehofer à Berlin, le 14 février 2020. (Crédit : Michael Sohn / POOL / AFP)

Le gouvernement allemand a annoncé mercredi l’interdiction de l’ONG musulmane Ansaar, accusée de financer le terrorisme islamiste sous couvert de son action caritative et visée par une série de perquisitions dans le pays.

Le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer « a interdit les associations ‘Ansaar International e.V.’ et ses branches », un réseau qui « finance le terrorisme dans le monde entier avec des dons », a tweeté le porte-parole du ministère.

« Si vous voulez combattre le terrorisme, vous devez tarir ses sources d’argent », a déclaré M.Seehofer.

Cette interdiction a pris effet mercredi matin et s’est accompagnée de perquisitions et de saisies dans des domiciles et garages situés dans dix régions d’Allemagne, selon la radio SWR.

L’ONG, créée en 2012 et basée à Düsseldorf (ouest), est dans le viseur des autorités depuis plusieurs années. Elle récolte des dons pour des actions caritatives dans les régions en crise comme la Syrie, le Yemen ou la bande de Gaza.

Mais selon un document du ministère de l’Intérieur cité par SWR, l’association est proche de la mouvance salafiste et des actions de « prosélytisme » sont menées auprès d’enfants accueillis dans les locaux de l’organisation en Allemagne qui fait la promotion du « salafisme extrémiste ».

Les dons collectés par les associations servent également à soutenir le terrorisme via des organisations telles que la milice jihadiste syrienne Jabhat al-Nusra, qui a depuis été absorbée par la milice Hajat Tahrir al-Sham, le mouvement terroriste islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza et de la milice Schebab en Somalie, avance le même document.

En tout neuf organisations sont considérées par le ministère de l’Intérieur comme des sous-organisations d’Ansaar International – notamment le Somali Committee for Information and Advice à Darmstadt, en Hesse, une fondation de l’ancien professionnel du football Änis Ben-Hatira à Berlin et l’association WWR-Help.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...