Rechercher

Gantz a rencontré des Juifs marocains à la synagogue de Rabat

"Comme les Marocains nous l'ont dit, c'est votre deuxième maison. Eh bien, les Juifs marocains devraient savoir que vous avez aussi une seconde maison en Israël", a t-il dit

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz écoute une prière de Gavriel Dery, membre de la communauté juive locale, lors d'une visite à la synagogue Talmud Torah de Rabat, le 25 novembre 2021. (Crédit : Jonah MANDEL / AFP)
Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz écoute une prière de Gavriel Dery, membre de la communauté juive locale, lors d'une visite à la synagogue Talmud Torah de Rabat, le 25 novembre 2021. (Crédit : Jonah MANDEL / AFP)

Le ministre de la Défense Benny Gantz a visité jeudi la synagogue Talmud Torah à Rabat, au Maroc, et a rencontré les dirigeants de cette communauté en déclin.

S’exprimant dans la synagogue, Gantz a salué les liens croissants entre Israël et le Maroc au vu du grand nombre d’Israéliens originaires du pays ou dont les parents ou grands-parents l’étaient.

« De nombreuses personnes de la délégation ont des racines marocaines, et cela a été très excitant tout au long de ces trois jours », a ajouté Gantz.

Au cours de la visite, le chantre de la synagogue a récité le psaume 24, une prière pour le bien-être du roi du Maroc Mohammed VI, une prière pour l’État d’Israël et une prière pour le bien-être des soldats de Tsahal.

    שר הביטחון בני גנץ בביקור בבית הכנסת ״תלמוד תורה״ ברבאט הבירה. רק 80 יהודים יש פה, ובית הכנסת פעיל רק בשבתות וחגים. @GLZRadio pic.twitter.com/qipjkLKX4t
   

    – דורון קדוש | Doron Kadosh (@Doron_Kadosh) 25 novembre 2021

« Entendre ensemble la prière pour l’État d’Israël et la prière pour le roi permet vraiment de trouver le bon équilibre », a déclaré Gantz.

« Comme les Marocains nous l’ont dit, c’est votre deuxième maison. Eh bien, les Juifs marocains devraient savoir que vous avez aussi une seconde maison en Israël », a t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...