Gaza : les soldats israéliens essuient des tirs à la frontière ; pas de blessés
Rechercher

Gaza : les soldats israéliens essuient des tirs à la frontière ; pas de blessés

Un sniper aurait ouvert le feu sur une patrouille à courte distance ; l'attaquant aurait été tué par les tirs des soldats qui vérifient actuellement son identité

Des soldats israéliens gardent la frontière avec la bande de Gaza le 29 mai 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)
Des soldats israéliens gardent la frontière avec la bande de Gaza le 29 mai 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)

Une patrouille de l’armée israélienne a essuyé les tirs d’un sniper palestinien dans le nord de la bande de Gaza dans la matinée de lundi, a fait savoir l’armée.

Les militaires ont ouvert le feu sur le tireur et l’ont touché.

Aucun blessé n’est à déplorer parmi les soldats israéliens, selon l’armée.

Des sources ont fait savoir au site Ynet que le tireur palestinien avait ouvert le feu sur les soldats à courte portée, à une distance de 10 à 20 mètres de la clôture frontalière. Les militaires ont répondu et ils ont atteint leur cible, tuant apparemment l’attaquant. Sa dépouille se trouverait à proximité de la clôture de sécurité, du côté gazaoui.

Les soldats procèdent actuellement à la vérification de son identité et tentent de déterminer s’il appartenait au groupe terroriste du Hamas.

Le 20 juillet, un soldat de l’armée israélienne, le sergent Aviv Levi, avait été tué par un sniper palestinien. Un autre militaire avait été modérément blessé quelques jours plus tard dans une attaque similaire.

Les informations ont largement fait état ces derniers jours de l’imminence d’un accord de cessez-le-feu entre Gaza et Israël à l’issue de mois de violences intermittentes. Un haut-responsable du groupe terroriste du Hamas a indiqué pendant le week-end que les négociations portant sur cet accord étaient « dans leur dernière ligne droite ».

Ces derniers mois, il y a eu des séries répétés de violences intenses entre l’Etat juif et le Hamas, ainsi que des manifestations hebdomadaires organisées sur la frontière avec Gaza qui ont été l’occasion d’émeutes, d’attaques lancées contre les soldats israéliens et de tentatives d’infiltration et de sabotage de la clôture frontalière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...