Rechercher

Grâce aux rues vides, des projets d’infrastructure seront accélérés

Les travaux de construction du chemin de fer reliant Jérusalem à Tel Aviv, ceux du tramway de ces deux villes et l'extension des voies rapides de l'autoroute Ayalon en profiteront

Illustration : construction du tramway léger de Tel Aviv, sur le boulevard Jérusalem à Tel Aviv-Jaffa, le 25 février 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Illustration : construction du tramway léger de Tel Aviv, sur le boulevard Jérusalem à Tel Aviv-Jaffa, le 25 février 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les travaux de construction du chemin de fer reliant Jérusalem à Tel Aviv et ceux du tramway de ces deux grandes villes seront accélérés dans les semaines à venir, grâce aux sévères restrictions mises en place pour endiguer la propagation d coronavirus. Conséquence directe de ces restrictions, les rues d’Israël sont quasiment vides, a fait remarquer le ministère des Transports lundi.

Un budget de 900 millions de shekels a déjà été approuvé par le cabinet pour le projet en temps de pandémie, et le ministère des Transports cherche à augmenter ce budget jusqu’à 2 milliards et demi de shekels.

Le train à grande vitesse reliant Jérusalem à Tel Aviv a été inauguré en décembre, circulant entre la gare Navon à Jérusalem et la station Hagana à Tel Aviv. Mais les autorités avaient annoncé que d’autres gares de Tel Aviv ainsi qu’Herzliya seraient desservies au courant de l’année.

Le ministère des Transports a confié à la Douzième chaîne que les travaux pourront être accélérés dans la semaine à venir et espère que les travaux seront finis avec quelques mois d’avance.

mas Les rues vides de Tel Aviv le 17 mars 2020. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Les tramways de Tel Aviv et de Jérusalem devraient également bénéficier du budget spécialement approuvé, celui de Jérusalem ne devant pas inaugurer sa première ligne avant la mi-2022, et celui de la ville côtière accusant des retards dans la prolongation de sa ligne déjà existante.

La construction de l’extension des voies rapides de l’autoroute Ayalon dans le centre d’Israël a déjà commencé grâce à une enveloppe de 54 millions de shekels provenant du budget récemment approuvé. D’autres projets d’extension des voies sont en cours sur les routes 2, 4 et 5.

Le ministre des Transports, Bezalel Smotrich, a fait pression pour que les travailleurs du BTP soient inclus dans ce que le gouvernement considère comme un secteur d’activité essentiel afin que ceux-ci puissent continuer à travailler, la grande majorité des Israéliens ayant reçu l’ordre de rester chez eux et de se confiner.

« Au ministère des Transports, nous profitons de l’occasion créée par la crise du coronavirus pour accélérer d’importants projets d’infrastructure sur les routes et les chemins de fer », a déclaré Smotrich dans un communiqué, ajoutant que ces projets apportent un peu de « lumière » en ces temps difficiles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.