Grâce aux rues vides, des projets d’infrastructure seront accélérés
Rechercher

Grâce aux rues vides, des projets d’infrastructure seront accélérés

Les travaux de construction du chemin de fer reliant Jérusalem à Tel Aviv, ceux du tramway de ces deux villes et l'extension des voies rapides de l'autoroute Ayalon en profiteront

Illustration : construction du tramway léger Tel-Aviv, sur le boulevard Jérusalem à Tel-Aviv-Jaffa, le 25 février 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Illustration : construction du tramway léger Tel-Aviv, sur le boulevard Jérusalem à Tel-Aviv-Jaffa, le 25 février 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les travaux de construction du chemin de fer reliant Jérusalem à Tel Aviv et ceux du tramway de ces deux grandes villes seront accélérés dans les semaines à venir, grâce aux sévères restrictions mises en place pour endiguer la propagation d coronavirus. Conséquence directe de ces restrictions, les rues d’Israël sont quasiment vides, a fait remarquer le ministère des Transports lundi.

Un budget de 900 millions de shekels a déjà été approuvé par le cabinet pour le projet en temps de pandémie, et le ministère des Transports cherche à augmenter ce budget jusqu’à 2 milliards et demi de shekels.

Le train à grande vitesse reliant Jérusalem à Tel Aviv a été inauguré en décembre, circulant entre la gare Navon à Jérusalem et la station Hagana à Tel Aviv. Mais les autorités avaient annoncé que d’autres gares de Tel Aviv ainsi qu’Herzliya seraient desservies au courant de l’année.

Le ministère des Transports a confié à la Douzième chaîne que les travaux pourront être accélérés dans la semaine à venir et espère que les travaux seront finis avec quelques mois d’avance.

mas Les rues vides de Tel Aviv le 17 mars 2020. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Les tramways de Tel Aviv et de Jérusalem devraient également bénéficier du budget spécialement approuvé, celui de Jérusalem ne devant pas inaugurer sa première ligne avant la mi-2022, et celui de la ville côtière accusant des retards dans la prolongation de sa ligne déjà existante.

La construction de l’extension des voies rapides de l’autoroute Ayalon dans le centre d’Israël a déjà commencé grâce à une enveloppe de 54 millions de shekels provenant du budget récemment approuvé. D’autres projets d’extension des voies sont en cours sur les routes 2, 4 et 5.

Le ministre des Transports, Bezalel Smotrich, a fait pression pour que les travailleurs du BTP soient inclus dans ce que le gouvernement considère comme un secteur d’activité essentiel afin que ceux-ci puissent continuer à travailler, la grande majorité des Israéliens ayant reçu l’ordre de rester chez eux et de se confiner.

« Au ministère des Transports, nous profitons de l’occasion créée par la crise du coronavirus pour accélérer d’importants projets d’infrastructure sur les routes et les chemins de fer », a déclaré Smotrich dans un communiqué, ajoutant que ces projets apportent un peu de « lumière » en ces temps difficiles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...