Graffitis antisémites au siège de la Fédération américaine des enseignants
Rechercher

Graffitis antisémites au siège de la Fédération américaine des enseignants

"I want Jexit !" a été tagué sur le siège du syndicat américain, dont la présidente Randi Weingarten dit que l'incident va "nous mobiliser et nous rassembler"

Randi Weingarten, présidente de l'American Federation of Teachers. (Avec l'aimable autorisation du Professional Staff Congress/via JTA)
Randi Weingarten, présidente de l'American Federation of Teachers. (Avec l'aimable autorisation du Professional Staff Congress/via JTA)

WASHINGTON (JTA) – L’American Federation of Teachers [AFT/Fédération américaine des enseignants] a déclaré que des vandales avaient dégradé son siège à Washington DC avec des graffitis antisémites.

Un certain nombre de zones autour du bâtiment, dont un mur, ont été taguées en jaune mardi et mercredi avec le slogan « I want Jexit ! », un jeu de mot antisémite sur « Brexit », le retrait prévu de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne.

Mme Randi Weingarten, la présidente du syndicat national américain des enseignants, est juive et a établi un partenariat avec des programmes israéliens. Elle est ouvertement opposée au président américain Donald Trump.

Dans son communiqué, l’AFT a déclaré qu’elle avait dénoncé le vandalisme à la police et avait demandé à l’Anti-Defamation League (ADL) et au Southern Poverty Law Center d’examiner plus avant le terme « Jexit ».

Mme Weingarten a indiqué dans le communiqué que le syndicat ne se laisserait pas intimider.

« Dénigrer notre communauté par des discours de haine a pour but d’intimider, d’ostraciser et de semer la peur, de diviser notre communauté et de faire en sorte que les gens se sentent mal à l’aise et en insécurité dans leurs milieux de vie et de travail » a-t-elle ajouté. « Mais ce genre de crime de haine fait exactement le contraire : Il nous mobilise pour nous rassembler et nous unir autour des causes communes de tolérance et de paix, et pour continuer à lutter pour un monde plus inclusif et plus juste ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...