Grèce : Actes de vandalisme contre une synagogue et un monument de la Shoah
Rechercher

Grèce : Actes de vandalisme contre une synagogue et un monument de la Shoah

Des graffitis disant "Jésus gagne" ont été écrits sur ces sites juifs à Larissa, au nord du pays ; un homme, portant un panneau avec des symboles chrétiens, a pris la fuite

Les graffitis antisémites sur la synagogue de Larissa, en Grèce, le 3 décembre 2020. (Autorisation : Communauté juive de Larissa via JTA)
Les graffitis antisémites sur la synagogue de Larissa, en Grèce, le 3 décembre 2020. (Autorisation : Communauté juive de Larissa via JTA)

JTA — Un homme, qui n’a pas encore été identifié, a écrit à la peinture noire les mots « Jésus gagne » sur les murs d’une synagogue, en Grèce, et sur un monument commémorant la Shoah qui se trouvait à proximité.

Cet incident survenu jeudi à Larissa, une ville du nord du pays, a été immédiatement signalé à la police mais l’homme a pris la fuite avant de pouvoir être appréhendé.

Selon les témoins, le suspect serait d’âge moyen, et il portait avec lui un panneau arborant des symboles chrétiens.

Les forces de l’ordre sont encore à sa recherche, a fait savoir la communauté juive de Larissa sur son site internet.

En 1944, les forces d’occupation nazies avaient rassemblé les Juifs de Larissa et de Trikala, une ville située à proximité, avant de les emprisonner dans un garage militaire. Ils avaient été ensuite envoyés, aux côtés de la communauté juive de Ioannina, à Auschwitz-Birkenau où ils avaient été assassinés. Seuls quelques Juifs de Larissa avaient survécu, note Yad Vashem, le musée israélien de la Shoah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...