Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Hagari : le corridor Philadelphi était « l’oxygène » du Hamas pour le trafic d’armes

Le porte-parole de la Maison Blanche pour la sécurité nationale a indiqué que la prise du corridor Philadelphie par Israël ne franchit pas la ligne rouge fixée par l'administration Biden

Le porte-parole de l'armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, faisant une déclaration sur une opération militaire dans l'hôpital al-Shifa, après avoir reçu des renseignements "concrets" sur les activités terroristes du Hamas à l’intérieur du complexe, dans la ville de Gaza, le 18 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran)
Le porte-parole de l'armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, faisant une déclaration sur une opération militaire dans l'hôpital al-Shifa, après avoir reçu des renseignements "concrets" sur les activités terroristes du Hamas à l’intérieur du complexe, dans la ville de Gaza, le 18 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran)

Lors d’une conférence de presse, le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré mercredi que le corridor Philadelphi, le long de la frontière entre Gaza et l’Égypte, dont l’armée a pris le contrôle servait de « pipeline d’oxygène pour le Hamas » pour la contrebande d’armes.

« Ces derniers jours, les troupes de Tsahal ont établi un contrôle opérationnel sur le corridor Philadelphi, à la frontière entre l’Égypte et Gaza. Le corridor Philadelphi était utilisé par le Hamas comme un pipeline d’oxygène, par lequel le Hamas introduisait fréquemment des armes en contrebande dans la bande de Gaza », a-t-il expliqué.

« Nos troupes ont localisé, le long de l’axe, des dizaines de lance-roquettes amorcés, des fosses de lancement utilisées par le Hamas pour tirer des roquettes et des mortiers sur Israël », a ajouté Hagari.

Il affirme que le Hamas « a profité de la zone Philadelphi pour construire son infrastructure à quelques dizaines de mètres de la frontière avec l’Égypte, pour que nous ne puissions pas frapper à cet endroit ».

Les lance-roquettes étaient situés à une distance de 10 à 40 mètres de la frontière égyptienne, « de manière à ce qu’Israël ne frappe pas à cet endroit de la barrière avec l’Égypte », a détaillé Hagari.

Selon lui, quelque 70 roquettes et mortiers ont été tirés depuis la zone de Rafah au cours des dernières semaines.

De son coté, le porte-parole de la Maison Blanche pour la sécurité nationale, John Kirby, a indiqué que la prise du corridor Philadelphie par Israël, récemment annoncée, le long de la frontière entre Gaza et l’Égypte, ne franchit pas la ligne rouge fixée par l’administration Biden concernant une offensive militaire majeure à Rafah.

« Lorsqu’Israël nous a informés de ses plans pour Rafah, ceux-ci prévoyaient des déplacements le long de ce corridor et en dehors de la ville proprement dite afin de faire pression sur le Hamas dans la ville », a déclaré Kirby lors d’un point de presse.

Il a refusé de confirmer si Israël s’est effectivement emparé de l’ensemble du corridor Philadelphi, déclarant que « ce n’est pas notre opération. »

Il a toutefois précisé que cette action est conforme à l’opération terrestre « limitée » dont les responsables israéliens ont informé les États-Unis à l’avance.

Le président américain Joe Biden avait averti au début du mois qu’il mettrait fin à certaines livraisons d’armes offensives à Israël si les forces israéliennes lançaient une offensive militaire majeure dans les quartiers peuplés de la ville la plus méridionale de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.