Haley : les résolutions anti-implantations de l’ONU ont permis aux Palestiniens de rejeter la paix
Rechercher

Haley : les résolutions anti-implantations de l’ONU ont permis aux Palestiniens de rejeter la paix

L'ambassadrice américaine a fustigé la résolution 2334, adoptée grâce à l'abstention de la précédente administration

Nikki Haley, ambassadrice américaine aux Nations unies, à la Maison Blanche, le 24 avril 2017. (Crédit : Brendan Smialowski/AFP)
Nikki Haley, ambassadrice américaine aux Nations unies, à la Maison Blanche, le 24 avril 2017. (Crédit : Brendan Smialowski/AFP)

Nikki Haley, ambassadrice américaine à l’ONU, a déclaré lundi que sous l’administration Trump, les Etats-Unis n’auraient pas voté en faveur de la résolution 2334 de l’année dernière qui condamnait la construction d’implantations israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Haley a dit que la résolution passée sous l’administration Obama « a placé la paix hors d’atteinte en se positionnant entre les deux parties ».

Elle a dit que la résolution 2334 « a donné un laissez-passer aux dirigeants palestiniens qui ont rejeté une proposition de paix après l’autre. »

Haley a dit que la résolution adoptée par le Conseil de sécurité en décembre 2016 est une « tache sur la conscience de l’Amérique », et l’administration Trump « ne ferait pas cette erreur à l’avenir. »

L’ambassadrice des États-Unis critique également l’ONU, qui « choisit systématiquement Israël pour le condamner. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...