Haniyeh rencontre le Premier ministre malaisien antisémite
Rechercher

Haniyeh rencontre le Premier ministre malaisien antisémite

Le Hamas indique que son chef a parlé avec Mahatir Mohamad de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem et des restrictions de circulation dans et hors de la bande de Gaza

Le leader du Hamas, Ismail Haniyeh, assiste à une réunion avec des journalistes étrangers à l'hôtel al-Mat'haf à Gaza, le 20 juin 2019. (AP Photo/Adel Hana)
Le leader du Hamas, Ismail Haniyeh, assiste à une réunion avec des journalistes étrangers à l'hôtel al-Mat'haf à Gaza, le 20 juin 2019. (AP Photo/Adel Hana)

Le chef du groupe terroriste palestinien du Hamas, Ismail Haniyeh, a rencontré mardi le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad et l’a félicité pour les positions de la Malaisie sur Israël et les Palestiniens, selon le groupe terroriste.

Haniyeh a atterri à Kuala Lumpur mardi après avoir visité l’Iran, Oman, la Turquie et le Qatar au cours des dernières semaines.

« Un certain nombre de questions importantes liées à la cause palestinienne ont été discutées lors de la réunion », selon le site officiel du Hamas. « Haniyeh a fait l’éloge des positions progressistes de la Malaisie en faveur des droits des Palestiniens, que ce soit au Conseil de sécurité des Nations unies ou dans d’autres forums politiques internationaux ».

Le chef du Hamas a également déclaré que les positions de la Malaisie démontrent « une compréhension naturelle de la cause palestinienne », selon les informations publiées sur le site web de l’organisation.

La Malaisie a souvent condamné Israël pour ses activités militaires dans la bande de Gaza, a soutenu les résolutions de l’ONU critiquant les politiques israéliennes et a annoncé en janvier 2019 qu’elle interdirait aux Israéliens de participer à toute compétition sportive sur son territoire.

Cette rencontre avec le Premier ministre malaisien intervient après qu’une délégation de responsables du Hamas, dont Moussa Abu Marzouk du groupe terroriste, s’est entretenue avec lui dans la capitale malaisienne en décembre.

Mohamad a été critiqué à plusieurs reprises pour ses commentaires sur les Juifs. En juin 2016, il avait affirmé que « les Juifs dirigent le monde par procuration » et que « l’Amérique est sous forte influence juive ».

En septembre 2018, il avait déclaré à des étudiants de l’Université de Columbia à New York : « Pourquoi est-ce que je ne peux pas dire quelque chose contre les Juifs, alors que beaucoup de gens disent des choses méchantes sur moi, sur la Malaisie ? Je n’ai pas protesté, je n’ai pas manifesté ».

Au moins pendant une partie de sa rencontre avec Haniyeh, Mohamad portait un foulard à carreaux marquée de l’emblème du Hamas que le chef du Hamas lui a offert, comme le montre une série de photos.

Haniyeh et Mohamad ont discuté « des dangers et des défis auxquels font face Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa », ajoute le site du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...