Hébron: Une Palestinienne qui avait menacé des soldats avec un couteau arrêtée
Rechercher

Hébron: Une Palestinienne qui avait menacé des soldats avec un couteau arrêtée

La suspecte âgée de 22 ans a été placée en détention au tombeau des Patriarches. L'incident n'a pas fait de blessés

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Un couteau et un Coran transportés par une Palestinienne au tombeau des Patriarches à Hébron, le 19 mai 2019 (Crédit :  Police israélienne)
Un couteau et un Coran transportés par une Palestinienne au tombeau des Patriarches à Hébron, le 19 mai 2019 (Crédit : Police israélienne)

La police des frontières a déjoué une tentative d’attaque au couteau dimanche, aux abords du tombeau des Patriarches situé dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, a fait savoir la police.

Une jeune Palestinienne de 22 ans a sorti un couteau en direction des agents présents à proximité de ce lieu saint sensible, selon la police israélienne. Les policiers sont parvenus à la convaincre de lâcher son arme avant de l’arrêter.

Il n’y a pas eu de blessés.

Les soupçons des forces de l’ordre présentes à un poste de contrôle sécuritaire, à côté du tombeau des Patriarches, sont nés alors qu’ils lui demandaient de se soumettre au détecteur de métaux au moment où elle s’approchait d’eux.

Le scanner a alors révélé qu’elle transportait un objet métallique et elle a tenté de se précipiter vers la sortie, a précisé la police.

Les agents l’ont empêchée de partir et lui ont demandé de sortir tout ce qui se trouvait dans son sac. A ce moment-là, la jeune femme a sorti une arme blanche, déclarant : « Vous avez des armes et moi, j’ai un couteau ».

Les policiers, placés sous des barrières de protection, ont alors parlé à la femme. Elle a lâché son arme.

Elle a été emmenée pour être interrogée. Elle a alors dit qu’elle avait l’intention de commettre une attaque au couteau, a continué la police.

Le Tombeau des Patriarches est sacré par les Juifs et les musulmans, étant le lieu où ont été inhumés les patriarches bibliques Abraham, Isaac et Jacob et les matriarches Sarah, Rebecca et Leah. Ces dernières années, il y a eu de nombreux incidents de Palestiniens ayant tenté de faire entrer des armes blanches au sein du complexe ainsi que des attaques au couteau contre des Israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...