Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Herzog: La copie de « Mein Kampf » trouvée chez un terroriste atteste de la haine du Juif

Le président israélien a montré l’exemplaire traduit en arabe à la BBC, trouvé dans une chambre d'enfant occupée par un terroriste, qui avait marqué les parties appelant au massacre des Juifs

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le président Isaac Herzog montrant un exemplaire d'une traduction arabe de "Mein Kampf" qui a été trouvée par les soldats israéliens dans une chambre d'enfant utilisée comme base terroriste dans la bande de Gaza, à la résidence présidentielle, le 12 novembre 2023. (Crédit : Bureau du président)
Le président Isaac Herzog montrant un exemplaire d'une traduction arabe de "Mein Kampf" qui a été trouvée par les soldats israéliens dans une chambre d'enfant utilisée comme base terroriste dans la bande de Gaza, à la résidence présidentielle, le 12 novembre 2023. (Crédit : Bureau du président)

Le président Isaac Herzog a montré dimanche une version en langue arabe du manifeste autobiographique d’Adolf Hitler Mein Kampf qui, selon lui, a été trouvée dans une chambre d’enfant utilisée comme base par des terroristes dans le nord de la bande de Gaza.

Herzog a brandi un exemplaire du livre du leader nazi lors d’une interview vidéo avec Laura Kuenssberg de la BBC et a déclaré qu’il montrait la nature de la haine contre laquelle Israël se bat dans le cadre de sa opération de destruction du Hamas, à la suite de l’attaque sanglante menée par le groupe terroriste palestinien le mois dernier.

« Voici le livre d’Adolf Hitler, ‘Mein Kampf’, traduit en arabe », a-t-il déclaré. « C’est le livre qui a conduit à la Shoah et à la Seconde Guerre mondiale. »

Herzog a indiqué que le livre avait été retrouvé quelques jours plus tôt sur le corps d’un terroriste du Hamas dans la chambre d’un enfant, « devenue une base utilisée pour les activités terroristes du groupe terroriste du Hamas ».

« Le terroriste a pris des notes, marqué les sections et étudié encore et encore l’idéologie d’Adolf Hitler pour haïr les Juifs, tuer les Juifs, brûler et massacrer les Juifs où qu’ils se trouvent », a-t-il souligné. « C’est la véritable guerre à laquelle nous sommes confrontés. »

Le 7 octobre, a-t-il ajouté, « notre monde a volé en éclats. Beaucoup de nos croyances et le fait que nous puissions vivre côte à côte avec nos voisins palestiniens ont volé en éclats ».

Herzog a rappelé que son père était officier de haut rang de l’armée britannique qui avait combattu pour libérer la Belgique et les Pays-Bas. Notant que samedi était le jour de l’Armistice, la journée britannique de commémoration des soldats tombés au combat, il a déclaré que ceux qui avaient participé au grand rassemblement pro-palestinien controversé organisé à Londres le même jour, « en omettant de comprendre ce qu’est l’idéologie du Hamas », soutenaient délibérément ou involontairement « ce type d’idéologie [celle de Mein Kampf] ».

Israël lutte contre les groupes terroristes dans la bande de Gaza à la suite de l’attaque dévastatrice, au cours de laquelle les terroristes ont tué plus de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en ont pris au moins 240 en otage. Israël a juré d’éradiquer le Hamas et de l’écarter du pouvoir dans l’enclave ; il affirme s’efforcer de minimiser le nombre de victimes civiles, mais accuse le Hamas d’utiliser les habitants de Gaza comme boucliers humains en plaçant ses armes et ses ressources « militaires » dans des zones civiles. Elle a fourni des preuves de tirs de roquettes depuis des zones civiles et de tunnels du Hamas sous des immeubles résidentiels, et affirme que le groupe terroriste dispose d’un centre de commandement important sous le plus grand centre hospitalier de Gaza, l’hôpital al-Shifa.

Kuenssberg a interrogé Herzog sur la situation dans la bande de Gaza, alors qu’Israël poursuivait son incursion, Tsahal se rapprochant de l’hôpital al- Shifa dimanche. Tsahal a déclaré que le personnel de l’hôpital al-Shifa lui avait demandé d’aider à permettre le transfert de bébés du département de pédiatrie vers un hôpital plus sûr.

Le président a répondu que « le Hamas fait beaucoup de fausse propagande. « Il y a de l’électricité à Shifa, tout fonctionne. Nous parlons aux responsables. Nous ne sommes pas allés à Shifa où, malheureusement, sous Shifa, il y a une énorme, énorme base terroriste, en réalité le quartier général, le siège des opérations ISIS [État islamique] du Hamas est juste là sous Shifa. »

Une vue aérienne de l’enceinte de l’hôpital al-Shifa, à Gaza City, le 7 novembre 2023. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)

« Qu’est-ce qu’on est censé faire exactement ? Laisser les choses en l’état et, dans quelques années, recommencer les mêmes opérations – et vous direz que c’est disproportionné et que des civils seront tués ? Nous demandons donc à tous ceux qui ne sont pas impliqués de se rendre dans un autre hôpital situé à proximité, et nous coordonnons cela très délicatement avec toutes les forces qui se trouvent autour de cet endroit. »

Quant aux Palestiniens qui n’ont pas encore écouté les appels d’Israël à évacuer le nord de la bande de Gaza vers le sud, relativement plus sûr, Herzog a déclaré que « le Hamas les en empêche ».

Il a ajouté que « l’idéologie ISIS-Hitler » du Hamas devait être éradiquée pour permettre la paix au Moyen-Orient. Le terrorisme, a-t-il dit, fait échouer les efforts de paix et de normalisation avec les États arabes.

Hitler avait écrit Mein Kampf, une diatribe contre les Juifs et les communistes, alors qu’il était en prison en 1923, à la suite de sa tentative de coup d’État à Munich. Ce livre, l’un des plus célèbres au monde, pose les fondements idéologiques du national-socialisme, notamment son adhésion à la violence et à l’antisémitisme.

Des camions d’aide humanitaire arrivant du côté palestinien du poste-frontière de Rafah avec l’Égypte, dans le sud de la bande de Gaza, le 21 octobre 2023. (Crédit : Atia Mohammed/Flash90)

Selon un communiqué du bureau de Herzog, le livre faisait partie des effets personnels de l’un des terroristes « et comprenait des notes dans les marges, des sections surlignées et des post-it annotés ».

« Cette découverte témoigne des sources d’inspiration du groupe terroriste du Hamas et prouve une fois de plus que toutes ses actions n’ont qu’un seul but : la destruction des Juifs. »

« La maison comprenait un laboratoire d’explosifs et constitue une nouvelle preuve de l’activité terroriste du Hamas au cœur de la population civile de Gaza », ajoute le communiqué.

L’incursion aérienne et terrestre menée ensuite par Israël contre les infrastructures du Hamas aurait fait plus de 11 000 morts, selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste ne peuvent pas être vérifiés de manière indépendante, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. Le Hamas a été accusé de gonfler artificiellement le nombre de morts.

Les organisations humanitaires présentes à Gaza, où le Hamas règne depuis sa prise de pouvoir en 2007, font état d’une crise humanitaire aiguë, avec des pénuries de nourriture, d’eau, de fournitures médicales et de carburant. L’armée israélienne affirme que les niveaux d’aide humanitaire fournis à Gaza sont bien supérieurs aux niveaux minimums requis par le droit international et que la situation humanitaire fait l’objet d’un examen constant.

Israël accuse le Hamas de stocker des ressources pour son propre usage terroriste au lieu de les redistribuer à la population.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.