Rechercher

Herzog représentera Israël aux funérailles du défunt dirigeant des EAU

Le président rencontrera le nouveau dirigeant d’Abou Dhabi « avec d’autres dirigeants » lors d’un bref déplacement dans l’État du Golfe ; Lapid félicite MBZ, nouveau président

Le président Isaac Herzog rencontre le prince héritier d'Abu Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, à Abu Dhabi, le 30 janvier 2022. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)
Le président Isaac Herzog rencontre le prince héritier d'Abu Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, à Abu Dhabi, le 30 janvier 2022. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

Le président Isaac Herzog devait se rendre ce dimanche aux Émirats arabes unis pour assister aux funérailles du dirigeant émirati Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan.

Selon un communiqué publié samedi par son cabinet, Herzog effectuera un déplacement de quelques heures aux Émirats arabes unis au cours duquel, « aux côtés d’autres dirigeants », il rencontrera le nouveau président, le cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan d’Abou Dhabi, surnommé MBZ.

Il s’agit de la deuxième visite du président aux Émirats arabes unis depuis sa prise de fonctions l’an dernier.

Vendredi, Herzog avait qualifié la mort du défunt dirigeant émirati de « grande perte pour nos amis des Émirats arabes unis et pour toute la région ».

« Le leadership audacieux du cheikh Khalifa a beaucoup contribué au progrès des Émirats arabes unis, au bien-être de son peuple et au partenariat toujours plus étroit entre nos deux pays. Il constitue un héritage de taille pour ses successeurs », a-t-il déclaré.

Samedi également, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid avait félicité MBZ pour son accession à la tête des Émirats arabes unis, à la suite du décès de son frère.

https://twitter.com/yairlapid/status/1525528443630272514

« Cheikh Mohamed bin Zayed al Nayhan poursuivra l’œuvre de son père et de son frère, qui ont fondé le pays sur les idées de tolérance et de paix. Il a d’ores et déjà fait preuve de leadership dans la refonte du Moyen-Orient vers le partenariat, la paix et la coopération pour le bien-être des générations à venir », a assuré Lapid.

Il a ajouté que l’Etat juif continuerait à travailler avec le nouveau dirigeant émirati « pour un monde meilleur et la fraternité entre les nations ».

Le demi-frère du nouveau souverain, Sheikh Khalifa, 73 ans, est décédé des suites d’une longue maladie.

« Le ministère des Affaires présidentielles présente ses condoléances au peuple des Émirats arabes unis et au monde islamique… pour le décès du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan le vendredi 13 mai », a déclaré l’agence de presse officielle WAM.

Sur cette photo prise le 30 avril 2013, le président émirati Sheikh Khalifa bin Zayed al-Nahayan assiste à une cérémonie de bienvenue, dans le cadre de sa visite d’État, au château de Windsor, Berkshire, dans l’ouest de Londres (Crédit : Dan Kitwood / POOL / AFP)

Le ministère a annoncé une période de deuil de 40 jours et un congé exceptionnel de trois jours au sein des ministères et du secteur privé à partir de vendredi. Les drapeaux seront en berne.

Le défunt chef de l’État n’était que rarement apparu en public depuis son accident vasculaire cérébral en janvier 2014, et le pays était pour l’essentiel gouverné par MBZ.

MBZ a d’ailleurs dirigé le processus de normalisation du pays avec Israël en 2020.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...