Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Hijab et étoile jaune : Enquête ouverte à Grenoble sur une fresque

L'œuvre de l'artiste Goin - une femme portant un voile islamique et une étoile jaune marquée du mot "muslim" - a suscité récemment une polémique et a été signalée par le CRIF

Une fresque montrant une femme voilée porteuse d'une étoile jaune, visible depuis plusieurs mois à Grenoble, en février 2022. (Crédit : Twitter)
Une fresque montrant une femme voilée porteuse d'une étoile jaune, visible depuis plusieurs mois à Grenoble, en février 2022. (Crédit : Twitter)

Une fresque montrant une femme voilée porteuse d’une étoile jaune, visible depuis plusieurs mois à Grenoble mais dénoncée récemment par le CRIF, fait l’objet d’une enquête pour « contestation de l’existence de crime contre l’humanité », a indiqué jeudi le parquet.

Cette œuvre réalisée au pochoir par l’artiste Goin, intitulée « Bad religion ? », représente une femme portant un hijab (voile islamique) à rayures bleues et une étoile jaune marquée du mot « muslim » (musulman).

Peinte l’été dernier sur un mur proche du musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, elle a suscité récemment une polémique et a été signalée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) au procureur, qui a ouvert une enquête.

Le CRIF avait précédemment interpellé le maire EELV de Grenoble, Éric Piolle, tout comme le groupe d’opposition de droite au conseil municipal mené par Alain Carignon.

L’adjointe à la Culture a répondu au CRIF que la Ville n’avait pas été informée de la réalisation de la fresque, dont le propos « sans nul doute provocateur » ne lui semblait pas, toutefois, « dépasser les limites de la liberté d’expression ».

L’exécutif de la région Auvergne-Rhône-Alpes, présidé par Laurent Wauquiez (LR), a demandé quant à lui le « retrait immédiat » de la fresque, tout en suspendant les subventions accordées par la collectivité à un festival de street-art.

En juillet dernier sur les réseaux sociaux, ce festival avait signalé la présence du « sublime pochoir » de Goin dans une rue de la ville. Contacté jeudi par l’AFP, le directeur du festival a affirmé cependant que la fresque n’avait « aucun lien » formel avec le Street Art Fest Grenoble Alpes.

« On a déjà invité cet artiste à différentes reprises mais ce n’était pas le cas l’an dernier, il est venu après le festival et a réalisé des œuvres là où il le souhaitait », a expliqué Jérôme Catz, qui s’interroge sur le calendrier de la polémique : « Cette fresque était visible depuis des mois, pourquoi ça sort maintenant ? »

L’artiste, pour sa part, a répondu aux critiques dans les colonnes du Dauphiné Libéré.

« Mon œuvre reflète la douleur des musulmans et des Juifs qui se battent depuis des millénaires. Ce qui se passe entre eux est affligeant et ne devrait plus se produire à notre époque », a déclaré Goin au journal.

« Cette œuvre d’art est un mémorial pour tous ceux qui voient une menace dans la religion ou dans l’origine de l’autre. Plus jamais ça ! C’est cette évidence que j’ai voulu redire ! », a-t-il ajouté.

La fresque a été recouverte de peinture noire la semaine dernière.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.