Rechercher

Immobilier: le prix du neuf n’a jamais monté aussi rapidement ces 10 dernières années

Le marché immobilier des nouveaux logements ne montre aucun signe de ralentissement ; au contraire une hausse de près de 22 % par rapport à l'année dernière a été constatée

Photo d'illustration : Des chantiers de construction à Holon. (Crédit :100 via iStock by Getty Images)
Photo d'illustration : Des chantiers de construction à Holon. (Crédit :100 via iStock by Getty Images)

La prime de prix des logements neufs et son taux d’augmentation continuent de croître mois après mois. Ainsi, selon le Bureau central des statistiques (CBS), le coût des logements neufs, à l’exclusion des logements subventionnés par le gouvernement, a augmenté de 21,8 % entre mars 2021 et avril 2022.

Les chiffres plus détaillés du CBS montrent qu’un nombre croissant de logements neufs ont été vendus via des programmes gouvernementaux, tels que le programme d’appartements à prix réduit « Prix cible », connu sous le nom de « Mehir Matara » et son prédécesseur, le programme « Prix des acheteurs » (« Mehir Lamishtaken »). Ces programmes permettent aux nouveaux acheteurs d’acquérir des appartements neufs à des prix inférieurs de 20 % à ceux du marché.

Comme l’a rapporté le Times of Israel la semaine dernière, une augmentation sur l’ensemble du marché du logement (c’est-à-dire les biens neufs et d’occasion) de seulement 0,9 % entre mars et avril 2022 représente une augmentation plus faible que celle des mois précédents. Cela porte les hausses annuelles à 15,4 %, en baisse par rapport aux 16,3 % signalés en mai. Néanmoins, cela indique toujours une augmentation moyenne de 4,3 % sur le dernier trimestre de 2022, et donc la plus forte hausse annuelle depuis une décennie.

En mars et avril, alors que les prix ont légèrement baissé à Jérusalem (- 1,1 %), Tel Aviv a connu une hausse des prix plus importante qu’au cours des deux mois précédents (+ 1,6 %). Si l’on compare les hausses de prix de mars et avril à celles de la même période de l’année dernière, l’immobilier a augmenté de plus de 10 % dans toutes les régions du pays, les plus fortes hausses de l’année – 18,3 % – ayant été enregistrées dans le centre du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...