Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Inculpation d’un homme ayant aspergé du gaz lacrymogène sur des manifestants

Un résident d'Ashkelon de 24 ans qui, selon son avocat, serait arrivé sur les lieux par hasard, a blessé 4 personnes ; la police affirme que l'attaque était politiquement motivée

Ram Eyal, 24 ans, menaçant les manifestants avec du gaz lacrymogène lors d'un rassemblement contre la réforme du système judiciaire à Tel Aviv, le 16 mars 2023. (Crédit: Twitter ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Ram Eyal, 24 ans, menaçant les manifestants avec du gaz lacrymogène lors d'un rassemblement contre la réforme du système judiciaire à Tel Aviv, le 16 mars 2023. (Crédit: Twitter ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Un jeune homme a été inculpé mardi pour avoir agressé et menacé des manifestants rassemblés à Tel Aviv contre la réforme du système judiciaire, après les avoir attaqués à l’aide de gaz lacrymogène la semaine dernière.

Selon l’acte d’accusation, Ram Eyal, un résident d’Ashkelon âgé de 24 ans, s’est empressé de se rendre jeudi dernier sur les lieux du rassemblement à un carrefour bloqué à Tel Aviv. Le suspect serait sorti de son véhicule et aurait pulvérisé du gaz lacrymogène sur les manifestants ; quatre personnes auraient été blessées.

La police a déclaré que l’attaque était motivée par des considérations politiques.

Dor, un manifestant qui a assisté à la scène, a déclaré au quotidien Haaretz que l’accusé avait tenté de les renverser.

« Nous l’avons bloqué et avons essayé de l’empêcher d’avancer. En réponse, il est sorti de son véhicule et a pulvérisé du gaz lacrymogène. Nous avons appelé la police, qui a mis 15 minutes à arriver. Après une procédure régulière, trois personnes ont été arrêtées », a-t-il déclaré.

L’avocat de l’accusé a déclaré que son client n’avait pas de casier judiciaire et qu’il était « entré par erreur dans la zone du rassemblement sans intention de blesser les manifestants ».

« Une fois que nous aurons reçu les éléments de l’enquête, nous présenterons nos arguments à la Cour », a déclaré la défense.

Deux autres actes d’accusation ont par ailleurs été déposés à la suite d’attaques contre des manifestants anti-gouvernement. Lundi, un habitant de Kiryat Ono, âgé de 68 ans, a été inculpé pour avoir frappé un manifestant au visage, lui causant de graves blessures ; et il y a deux semaines, un habitant de Ramat Gan a été inculpé pour avoir menacé des manifestants avec un tournevis.

Depuis 11 semaines, les manifestants se mobilisent contre le plan du gouvernement qui, dans sa forme actuelle, permettrait à la Knesset d’annuler les décisions des tribunaux à la plus courte majorité, de soustraire les lois à tout contrôle judiciaire et de confier la sélection de tous les juges aux politiciens de la coalition. Les opposants affirment que ce projet affaiblira radicalement le caractère démocratique d’Israël, supprimera un élément clé de l’équilibre des pouvoirs et laissera les minorités sans protection. Ses partisans assurent qu’il s’agit d’une réforme indispensable pour mettre un frein à l’activisme de la Cour.

Les manifestations de samedi dernier, qui ont attiré des centaines de milliers de participants dans tout le pays, ont été marquées par de nombreux actes de violence à l’encontre des manifestants.

Les organisateurs ont promis d’intensifier les manifestations si la coalition n’interrompt pas le processus législatif, déclarant que jeudi (demain) serait une « journée nationale de paralysie ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.